16 février 2007

Des examens! Merci aux libéraux!

Voilà que les élections s'en viennent à grand pas! (au fond, le pluriel est inutile ici : dans les faits, elles sont déjà là depuis une semaine) Aussi, la vibrante équipe libéral de Jean Charest y va de quelques promesses bien senties en matière d'éducation primaire et secondaire. Pour votre bonheur, je partage donc ce premier engagement électoral libéral avec vous:

«Les libéraux s’engagent aussi à ce que les enfants maîtrisent le français et l’anglais à la fin de leurs études secondaires. Pour y arriver, un examen annuel en français aura lieu à chaque cycle du primaire et du secondaire. Des stages d’immersion dans d’autres provinces canadiennes seront aussi proposés aux élèves du secondaire. »

Wow! Quoi de mieux que des examens pour s'assurer de la maîtrise du français de nos jeunes? Avoir su, pourquoi a-t-on imposé le Renouveau pédagogique quand quelques examens auraient fait l'affaire!
Des examens, ben oui! Des examens comme celui de cinquième secondaire du MELS en écriture ou un élève peut faire une faute aux 14 mots et obtenir malgré tout son diplôme! Des examens que les élèves pourront échouer sans aucune conséquence puisque le redoublement est l'exception dans le réseau scolaire québécois.

Franchement, comme promesse, les libéraux auraient pu nous concocter un meilleur mensonge. Ils auraient été plus crédibles.

8 commentaires:

Zed Blog a dit…

Ce serait tellement rigolo si les autres sinistres des autres provinces promettaient la même chose! Nous aurions un beau Canada bilingue « coast to coast », traduction, « coute que coute »!

Les examens... on est prêts!

Mais faut pas mettre le Charest avant les boeufs.

Le Prof a dit…

J'ai eu la même cibole de réaction quand j'ai entendu ça

Spirale a dit…

Ce n'est pas parce que je viens de me taper quatre ans d'études à apprendre à faire mille autres choses plutôt que des examens, que le cours de mesures en évaluation ne dit d'utiliser qu'en dernier recours, que je vais être surprise. Oh que non!

Marchello a dit…

L'avantage des examens: C'est que si on est pas satisfait des résultats, on peut toujours normaliser!!!

Le professeur masqué a dit…

Désolé de vous décourager, Marchello, mais certaines grilles de correction imposées par le MELS ou les commissions scolaires font qu'on n'a même pas besoin de normaliser les notes: tout le monde passe ou presque! Déprimant...

Vous comprendrez alors pourquoi je considère que les nouveaux tests de M. Fournier ne sont que de la poudre aux yeux.

Zed Blog a dit…

... de perlimpinpin.

Cayenne électoral.

;-)

unautreprof a dit…

Quelle perte de temps.
Quelle paperasserie.
Quelle euh... connerie.
c'est dit!

Ness a dit…

Méchante gang d'épais, au gouvernement.

Réinventer la roue pour continuer à utiliser les charrues (ou les Charest(lire: charrettes), c'est selon)