13 avril 2009

Incroyable: un étudiant poursuivi par un prof!

Avis: il ne faut absolument pas prendre ce texte avec sérieux. C'est de l'humour de mauvais goût.

Court entrefilet sur Cyberpresse:

Un élève de 15 ans de Sussex, au Nouveau-Brunswick, doit comparaître, le 20 mai prochain, pour faire face à une accusation de voies de fait sur un enseignant.

L'incident s'est produit le 7 avril 2007, à l'extérieur de l'établissement Sussex Regional High School. L'adolescent a utilisé une branche d'arbre pour frapper Spencer Jeffery au visage. La police a indiqué que l'enseignant avait aperçu quatre garçons qui s'étaient cachés près de l'école. C'est en s'approchant qu'il a été frappé par l'un d'entre eux. Coupé au visage, l'enseignant a eu besoin de points de suture.


Procédons avec logique et déduction.

Un homme qui enseigne. Mauvais signe. C'est peut-être un pédophile.

Il surveillait des étudiants à l'extérieur de l'école. Pourquoi? Et des garçons en plus. Encore mauvais signe.

Ceux-ci devaient être dans un boisé puisqu'ils ont utilisé une branche pour se défendre. Très très mauvais signe.

Pédophile + étudiants + boisé. L'équation n'est pas difficile à faire: l'étudiant sera innocenté et le prof sera poursuivi pour harcèlement sexuel. Vous verrez.

Et la preuve que le prof est sûrement une moumoune, c'est qu'il a eu besoin de points de suture après avoir été frappé avec une branche. Come on! Pas fait fort...

11 commentaires:

Gooba a dit…

Hum! J'adore... :)

Prof Malgré Tout a dit…

Vous vous souvenez de l’histoire de la cage? Les médias ***insérez un toussotement ici*** avait tentés de salir la prof en faisant du sensationalisme alors que la cage n’était qu’un petit mur de treillis.

Aux dernières nouvelles, la prof poursuivait. Vous avez la suite? Ils ont acheté son silence?

Zed Blog a dit…

Tous des pervers...

:S

Le professeur masqué a dit…

Gooba: merci!

PMT: tu connais la lenteur de la justice québécoise... Surtout qu'il y a des plaintes croisées. Prof vs parents, parents vs prof...

Je lis les journaux chaque jour et je n'ai rien vu là-dessus récemment.

bobbiwatson a dit…

Le dernier jeune à être traduit pour utilisation dangereuse du Kirpan vient d'être acquitté. Mais il est accusé d'usage dangereux d'aiguille à cheveux!

Lequel est le plus dangereux: le Kirpan ou l'aiguille à cheveux?

Lenigmatique a dit…

L'aiguille à cheveux puisqu'elle est sujet à la libre expression! Enfin, ici se serait un tout autre débat, car il faut comprendre en quoi consiste le Kirpan et tout le blabla qui fut médiatisé lors de la controverse. Et puis, ce n'est pas le sujet ici, même si ce serait simple de développer sur le sujet.

Enfin, déjà je crois que vue la différence d'âge, il sera automatiquement acquitté et comme tu l'as si bien démontrer en quelques lignes, il est évident que le professeur a creuser sa propre tombe...

Marrant :)

Tym_Machine a dit…

Petit détail qui peut vous paraitre insignifiant mais étudiant, c'est pour les gens qui étudient au Cegep et à l'Université.

Les enfants et adolescents qui "étudient" au primaire et au secondaire sont appelés élèves.

Salutations. Vous le savez probablement déjà. Tout comme prof, c'est pour le cegep et l'université. Au primaire et au secondaire, on appelle cela des enseignants.

Une Peste! a dit…

En fait, professeur, c'est pour un détenteur de doctorat qui enseigne à l'Université.
Les autres sont des chargés de cours.

By the way.
On prend prof parce qu'on a l'impression que cela englobe la plupart des facettes du métier.

On utilise le nom Prof pour se présenter parce que cela semble moins réducteur que co-apprenant; parents de substitution; attacheurs de bottines et moucheurs de nez; psychothérapeute sans le salaire, infirmière sans la capine; employé-interchangeable pour la direction et policier du crayon rouge. J'en oublie surement.

Mais oui, on le sait qu'on est pas des Profs. Y a toujours quelqu'un pour nous rappeler que nus sommes des enseignants et pas des profs.

Mais alors.
Si on est juste des enseignants: pourquoi est-ce qu'on ne peut pas - alors - juste enseigner?

Question à 25 cents en ce samedi matin pluvieux.

Tym_Machine a dit…

@Peste,

"On prend prof parce qu'on a l'impression que cela englobe la plupart des facettes du métier."

Pourtant enseignant fait très bien le travail.

"On utilise le nom Prof pour se présenter parce que cela semble moins réducteur que co-apprenant; parents de substitution; attacheurs de bottines et moucheurs de nez; psychothérapeute sans le salaire, infirmière sans la capine; employé-interchangeable pour la direction et policier du crayon rouge. J'en oublie surement."

À chacun sa spécialité en effet mais je ne vois pas en quoi faire tout ça est réducteur en quoi que ce soit. Il n'y a pas de sots métiers, il y a seulement des perceptions.

"Question à 25 cents en ce samedi matin pluvieux."

C'est drôle, il fait beau chez nous.

Une Peste! a dit…

Prof Tym,

;-P

Porter tous ces chapeaux ne m'intéresse nullement. Puisque le métier que j'ai choisi, c'est d'enseigner. Bin plate à dire mais mais on ne me paie pas assez cher pour que je fasse le boulot de tous ces autres.

L'auréole brillante et les processions de fleurs où l'on s'ébaubira en chantant le Stabat mater dolorosa en raison de mon abnégation professionnelle: j'imagine que ce sera pour une autre vie. Je ne dois pas avoir assez la Vôôôcation. ;-DD

Chronique Météo-Média.
C'est encore nuageux ici. Par chez vous, c'est comment?

Tym_Machine a dit…

@peste,

allo prof,

vous oubliez également le rôle de policier et de préfet de discipline qui gobe certainement 50% du temps en moyenne. Peut-être 25% de quelqu'un très efficace et ça peut même aller jusqu'à du quasi 100%, dans ce temps là, c'est carrément invivable et comme ils disent en anglais, something's got to give.