02 mai 2010

Des petits potins ministériels

Certaines de ces informations ont été l'objet d'articles dans les journaux. D'autres circulent sans qu'on puisse en vérifier la validité. À lire avec une certaine prudence.

Dans les coulisses du ministère

Démission de deux sous-ministres au MELS, semble-t-il.

Calendrier scolaire

Le MELS irait de l'avant avec le nombre d'heures au lieu du nombre de jours. Disparition de l'article 19 (qui précise la liste des congés fériés).

Projet intégrateur

Le cours projet intégrateur demeure expérimental pour une deuxième année

Le bulletin
Un format national et unique qui serait un calque de la CSDM.
Un seul résultat par discipline, sauf pour les langues qui auraient trois volets (lecture, écriture, oral).
Les échelle de niveau et les tables de conversion seraient annulées.
Un retour des pondérations des étapes et du cumululatif des notes pour le sommaire-bilan.
Le bulletin tiendra compte des connaissances, les «savoirs», et des compétences deviennent, les «savoir-faire».

Les élèves de première secondaire pourraient doubler.

On attend évidemment juin pour confirmer le tout, alors qu'il n'y aura plus de profs pour chiâler et que les directions devront jongler avec ces changements.

4 commentaires:

bibco a dit…

Moi j'ai hâte de voir ce que vont devenir les compétences actuelles en terme d'évaluation.
Dans le secrétariat de mon école trône des piles de cartables remplies de nouvelles feuilles de toutes les couleurs (et de dizaines d'onglets) sur lesquelles sont inscrits tout ce que l'on doit savoir sur les compétences et comment les évaluer. Ces documents sont encore chauds. Combien tout cela a-t-il coûté? Cela sera-t-il toujours utile et sous quelle forme?
Ça m'embête un peu de ne pas savoir.

Le professeur masqué a dit…

Il y a des bacs pour le recyclage chez vous?

Jimmy a dit…

Dire que j'ai hâte de voir ça, c'est tout un pléonasme! J'aimerais bien connaître tes sources professeur masqué ; j'ai entendu parler de ces rumeurs moi aussi mais ont-elle un fondement? Mélangeons-nous le gros bon sens que le MELS devrait avoir avec nos propres souhaits?

Là où j'ai bien hâte de voir, c'est surtout bulletin unique et la disparition des damnées échelles de conversion qui faussent notre jugement... Qu'advient-t-il de ce jugement, justement? Qu'adviendra-t-il des compétences, puisque la ministre n'a jamais, publiquement du moins, dit que les compétences disciplinaires disparaissaient? (Elle a parlé des transversales).

Le plus drôle dans tout ça, c'est que pas plus tard que la semaine dernière, on m'a demandé d'évaluer un projet de programme en histoire de cinquième secondaire qui faisait le lien avec... les compétences transversales.

Que de questions...

Lia a dit…

Vécu il y a quelques jours:

Notre DSP (directeur de services pédagogiques) nous dresse un portrait pessimiste de la situation que vous décrivez dans votre billet, Prof masqué. Ces rumeurs se sont rendues chez nous aussi. Son discours est ponctué de d'expressions tristes, on lit sur son visage un réel malaise. Retours à des évaluations de connaissances, pondération d'étapes... Bref, le dsp est triste que sa réforme chérie "prenne un peu le bord".
Nous nous regardons tous, incrédules, puis, un de mes collègues lève la main: "Pouvez-vous nous expliquer pourquoi vous trouvez ça négatif, vous?" Éclat de rire général!!!