14 mai 2007

Gammick international présente...

Enseignants du monde entier, méfiez-vous: le progrès technologique va bientôt servir à mesurer vos qualités pédagogiques. En effet, des universitaires chinois et anglais sont à mettre au point un outil informatique qui mesurera le degré d'attention des étudiants! C'est Nathalie El Grably, une chroniqueure plutôt antisyndicale du Journal de Mouréal, qui va être contente...

L'agence Science-presse nous apprend que ce système, qui serait surtout utile pour l'enseignement à distance, consiste en «une bague fixée au doigt de l’étudiant (qui) mesure son pouls, sa pression sanguine et la résistance électrique de sa peau, qui varie en fonction du niveau de transpiration. Ces données sont ensuite transférées par technologie sans fil à un ordinateur. Celui-ci effectue le traitement de l’information recueillie en temps réel, afin de déterminer l’état d’attention, de stress ou de sommeil de l’étudiant ! L’enseignant peut alors décider de modifier la vitesse à laquelle il donne son cours ou d’utiliser un mode de transmission différent (texte, voix, vidéo).»

On pourrait aussi envisager de jumeler ce système avec un mécanisme branché sur la chaise de l'élève endormi qui enverrait quelques petites secousses bien senties afin de le tirer des bras de Morphée...
Bref, on n'arrête pas le progrès.

Pour en savoir davantage sur ce gadget révolutionnaire:
http://www.cyberpresse.ca/article/20070510/CPSCIENCES/70510009/1020/CPSCIENCES

4 commentaires:

Poussière d'étoiles a dit…

Avons-nous besoin de ça???

J'enseigne depuis max 2 mois et demie et je sais déjà que l'attention d'un élève est inversement proportionnel à la quantité de soleil qu'il y a dehors, à la température.

Dire qu'un tel bidule a été inventé... et qu'on cherche toujours un remède au cancer! Oh la la.

Zed Blog a dit…

Et les données seraient transférées en temps réel aux ressources humaines où le salaire des profs serait numérisé en fonction des résultats? Est-ce un système réversible qui donne une petite secousse au prof qui s'endort devant une classe ennuyante? Ne devrions pas tous porter une petite bague comme celle-là? (Surtout la nuit.)

Suggestion : utiliser ce système au Parlement. Ça pourrait faire grimper les cotes d'écoute des débats télévisés. Pensons-y! Tous ces politiciens bien éveillés en même temps!

;-)

Gooba a dit…

Oui, oui, des chocs électriques. Pas trop forts, quand même! :c)

la marâtre a dit…

Bah, je me dis que ça ne ferait pas de tort à certains élèves! Certains, on ne sait plus comment les réveiller (tenir éveillé n'étant pas approprié). ;) Tant que c'est moi qui contrôle le buzzer électrique ;) Bizz! Bizz!