09 mai 2007

Madame Potvin s'emporte!

Finalement, Mme Potvin a commencé à répondre aux messages que je lui envoyais sous le pseudonyme de Carol Vadnais, un joueur de hockey peu connu mais qui a marqué mon imaginaire.

Comme elle indique qu'elle demandera sous peu qu'on efface toute trace de nos échanges, je les recopie ici pour la postérité. Je vous laisse juger. Le tout est placé en ordre chronologique. J'y inclus les billet de Myo Myos (que je soupçonne être La marâtre) puisqu'elle l'inclut dans ses propos.

L'échange est plutôt long, mais la finale en vaut la peine. Et regardez l'heure à laquelle ont été écrits certains messages.

*********
Commentaire de: carol vadnais
Je suis à mon troisième commentaire sur ce blogue et aucun n'a été publié. Je comprends qu'on peut écrire n'importe quoi, mais pas remettre en question Mme Potvin. Il fallait le dire avant...

Je retourne à mon blogue personnel ou nous sommes plusieurs profs à trouver qu'elle déconne un brin.
2007-05-07 22:49:22

Commentaire de: Myo Myos
Vous savez, moi, c'est à vous Mme Potvin que j'ai envie de dire : FRANCHEMENT!

Votre commentaire est dénué de sens logique...

Vous devriez faire ce que tout prof conseille à ses élèves : de se relire! Vous pourriez constater l'état de vos inepties!Hilton a purgé sa peine... et s'il veut refaire son méter, go for it! Il n'a pas un métier en contact avec des mineures, il n'a pas un métier où il peut être en autorité sur des mineures... Il ne sera jamais engagé comme prof d'édu et vous le savez. Arrêtez de tenter de verser dans le sensationnalisme, vous n'avez pas l'étoffe pour le faire!

Oh, je voulais vous demander quelque chose qui me chicotte depuis longtemps... Possédez-vous votre brevet d'enseignement pour vous déclarer comme telle??
2007-05-08 10:03:09

Commentaire de: claudine potvin
Bon et bien désolée mais ça fait plusieurs jours que je ne suis pas venue voir ce billet... je vois que le ring s'est transporté jusqu'ici...
Carol Vadnais, je n'ai malheureusement pas vu aucun de vos commentaires... je fais totalement confiance au modérateur, si celui-ci a jugé bon de retirer vos commentaires dès que vous les écriviez, c'est qu'ils devaient être emprunts d'un manque de politesse et de civisme hors du commun... désolée mais ce n'est toutefois pas moi... je vous invite à essayer une formule plus polie... Ayez au moins aussi celle d'une personne qui assume ses dires sans même avoir besoin d'autres ti-n'amis pour justifier vos propos.... Pour ce qui est des autres "profs" comme vous dites et pour qui vous vous empressez de parler... ayez donc le respect, le civisme et le professionnalisme de les laisser parler en leurs noms.....toute une crédibilité que d'avoir à aller chercher des confrères imaginaires ou collaborateurs pour appuyer ses dires...ayez au moins la fierté et l'intégrité d'assumer vos opinions et votre tentative de dénigrement seul.

Myos Myos...

Tout d'abord si vous croyez que j'ai construit ma crédibilité sur un brevet pris dans une boîte de Crakers Jack et bien libre à vous...Mais je vous mets au défi de trouver cette fameuse boîte si vous êtes si brillant ou brillante (parce que votre pseudonyme ne nous permet pas de savoir si vous êtes un homme ou une femme) Quelle preuve de courage!!!

De plus, je ne vois pas quel est le lien avec l'acquisition de mes diplômes et les textes que je prépare et je suis bien libre d'écrire les textes et les billets que je veux...Je vous invite à envoyer votre cv chez Canoe si vous êtes si supérieur.

Toutefois je trouve que ça regarde mal de votre côté...pour quelqu'un qui se cache derriêre un pseudonyme pour tenter de dénigrer une personne....

Pour terminer, laissez-moi vous écrire que la jalousie est un bien vilain défaut et que vous me voyez désolée de constater qu'il y a encore des gens qui utilisent leur temps à tenter de dénigrer des collègues gratuitement aulieu de mettre leurs énergies à se surpasser eux-même et à atteindre leurs propres objectifs....Outre mon brevet, mes diplômes, mon implication auprès des élèves et leurs parents ainsi que mon expérience....je suis davantage fière du fait que je n'ai jamais eu à dénigrer qui que ce soit ou à tenter de tasser qui que ce soit pour en arriver là....et ça pour moi cela vaut autant que mes diplômes...dont je suis aussi fière mais qui ne surpasseront jamais la fièrté de mes réalisations auprès des élèves.....

Ah oui, des réalisations.....vous savez ce que c'est???Parce que des gens avec des diplòmes, il y en a des masses...mais des gens qui s'impliquent et qui réalisent......ça il y en a pas mal moins..... 2007-05-08 14:54:52

Commentaire de: carol vadnais
Madame Potvin,

Au lieu de présumer que mes commentaires sont empreints d'un manque de politesse et d'un civisme hors du commun, je vous invite à demander à M. le modérateur de vous envoyer ce que je vous ai écrit avant de porter un jugement de la sorte par procuration. Et alors, alors seulement, nous pourrons en discuter.

Pour ce qui est des «ti-namis», pour reprendre votre expression péjorative, quelques-uns se sont déjà exprimés sur votre blogue et ont eu droit à votre morgue bien sentie. «Ayez au moins la fierté et l'intégrité d'assumer vos opinions et votre tentative de dénigrement seul», m'écrivez-vous. Je le fais, madame, mais ce n'est pas de ma faute si d'autres partagent mes pensées! Faites une petite recherche sur Internet et vous verrez que je ne suis pas le seul à estimer que vos propos manquent parfois de jugement, de civisme et de politesse.

Quant à moi, ils entachent même la profession d'enseignant par moment. Malheureusement, vous n'êtes pas libre d'écrire ce que vous voulez dans votre blogue. Il existe des limites éthiques, morales et professionnelles pour tout blogueur, encore plus quand il relève d'un média connu.

Votre réponse à Myos Myos est une preuve de plus du manque de professionnalisme que je vous reproche. Dans votre réponse, vous remettez en question son courage son intelligence. Vous le traitez de jaloux et j'en passe.

Franchement! Avec des profs de la sorte, l'éducation peut bien tirer de la patte.
Sur ce, continuez à vous prendre au sérieux. Votre texte sur l'intimidation était bien, mais vous dérapez trop souvent dans vos propos.
2007-05-08 20:44:42

Commentaire de: Myo Myos
Ma très chère madame Potvin, vous me faites insulte en prétendant que j'ai pris mon brevet dans une boîte de Cracker Jack, moi ou tout autre enseignant du Québec, comme si cela était si facile d'obtention...

Semblerait que j'aurais trouvé la boîte si j'ai le brevet... à moins que mon implication grandement apprécié dans mon école d'attache, que mon parascolaire en surplus de tâche, que mon dévouement pour mes élèves n'aient suffit à m'ouvrir cette boîte de pandore!

Je n'ai jamais dénigré vos capacités d'enseignante, je me questionnais seulement. Et votre façon de prendre le mords aux dents me désarçonne... je n'ai aucune raison de vous jalouser... je ne vois pas ce qui vous fait croire cela! Tenteriez-vous de m'intimider madame Potvin pour m'enlever le goût de répondre à vos textes?

Vos textes nécessitent que je réagisse parce que vous dénigrez régulièrement la profession, que dis-je, la vocation, qui me fait vivre... monétairement et humainenement, ne me voyant rien faire d'autre. Je ne comprends simplement pas pourquoi vous dénigrez ainsi mes collègues de travail dans votre blog quand vous prétendez être enseignante... faut croire que la solidarité ne vous étouffe pas!

Concernant mon pseudonyme, nous sommes sur Internet... J'aurais pu me donner comme nom Jacynthe Tremblay ou Denise St-Denis... que sais-je! Peu de gens y mettent leur nom véritable. Ici, on parle d'identité web et non réelle...
2007-05-08 21:54:27

Commentaire de: carol vadnais
Pour reprendre Myo Myos, on se moque un peu de l'identité de qui discute, madame Potvin. Je me suis pas aller vérifier votre certificat de naissance, à ce que je sache. On parle d'idées.
Et de sous-entendre que Dave Hilton pourrait être embauché comme prof d'éducation physique était une hypothèse si tordue qu'elle en devenait complètement loufoque. Pourquoi pas Guy Cloutier comme responsable de la chorale en parscolaire tant qu'à y être, comme l'écrivait un ami blogueur?

Quand vous écrivez qu'à cause de la pénurie des enseignants, on embauche n'importe qui, on vous inviterait à donner des noms, à dénoncer des distuations précises au lieu d'y aller de généralités dangereuses qui discréditent la profession d'enseignant auprès du public qui vous lit.
Si vous invitez les gens à ne pas se cacher derrière un pseudonyme de blogueur, soyez conséquente et cessez, à votre tour de vous cacher derrière des généralités et des faits non prouvés.

Par ailleurs, pourquoi refuser simplement de répondre à la question de Myo qui vous demandait quelle était votre formation et vos diplômes?
2007-05-08 22:51:36

Commentaire de: claudine potvin
Carol Vadnais,

sachez que la seule raison pour laquelle le modérateur enlève des messages, c'est parce qu'ils sont emprunts de vulgarité, de méchanceté, d'attaques personnelles ou autres de la sorte. Si vos commentaires ont été effacés il y avait certainement une bonne raison.

Ceux qui sont habitués de venir sur mes billets savent très bien que j'accepte et repsecte les opinions divergentes des miennes. Toutefois ce que je ne tolère pas ce sont les attaques personnelles.

Parlant de recherches...justement j'en ai fait et je n'ai jamais trouvé votre blogue si populaire et de votre côté, si vous continuez vos recherches vous pourrez constater que j'ai appuyé et aidé beaucoup de parents et d'élèves et que je reçois de nombreux courriel me témoignant du positif que j'apporte...que voulez-vous, on ne peut plaire à tout le monde...

Aussi, à ce que je sache, je n'ai pas transgressé de règles sur mes billets. Mon lien et exemple avec Hilton dans une école secondaire...n'est pas si tordu que cela...bien sûr pour lui, il est connu, ce serait plus difficile, mais vous n'avez pas entendu parler de pédophiles se retrouvant dans des garderies? Il est aussi très facile de se faire faire de faux papiers sur internet...parlez-en à certains journalistes qui enquêtent sur le sujet...

Je crois que si vous et Myos Myos ne vouliez pas avoir de réponse de ce genre, vous n'aviez qu'à vous en tenir au sujet et d'évitez de qualifier mes propos de tordus et en attaquant ma formation ainsi que la crédibilité de mes propos....justement, vous avez dépassé les limites de la politesse et de la civilité....dans mon billet je n'insulte pas Hilton, ni sa famille etc...tandis que de votre côté vous vous servez de supposés collègues pour appuyer votre fiel envers ma personne...sauf que la madame n'est pas du genre à se laisser faire....

Vous me demandez de vous donner des noms?...Passer un peu plus de temps à écouter les nouvelles et vous saurez qu'on a diminué les exigences pour enseigner au secondaire et que nous sommes presqu'au point d'accréditer les concierges des écoles (ben oui là j'exagère)...savez-vous combien j'ai d'étudiantes qui travaillent pour moi et à qui on a offert des postes à plein temps à seulement une année de bac sur 4???Vous trouvez cela normal vous??? Je vous le dis, si vous avez un diplôme en électricité de l'université ou en lettre quelconque....vous pouvez appliquer pour enseigner les maths ou le français...c'est la réalité...vous n'écoutez pas les nouvelles???

En ce qui concerne la profession d'enseignant, je suis loin de la dénigrer..mais j'ai le loisir (Dieu merci) de ne pas être liée par des contraintes ou des personnes qui seraient tentées de me faire taire...lorsque le parent a tort à mon avis et bien je le dis, si c'est le milieu scolaire, vous le saurez aussi...si c'est le gouvernement...je le dirai aussi...cela demeurera mon humble avis et sans plus mais je suis très fière de cette intégrité d'opinion et d'analyse que la vie m'amène....et je tiens à la garder....j'ai des ti n'amis dans tous les domaines et dans toutes les sphères et même si mes ti n'amis ont tort...je le dirai et s'ils font de bons coups...je serai la première à le souligner...Vous pourrez m'accuser de toutes sortes de choses....mais de manque d'intégrité, de reconnaissance et de droiture....ça NON.

Quand j'étais petite, je passais un temps fou à boire dans les verres de mes petits amis afin d'égaliser la quantité de jus dans chacun des verres pour ne pas faire d'injustice...mais sans savoir que finalement c'était moi qui en buvais le plus en voulant égaliser le tout....mais c'est l'intention qui compte...

Myos Myos,

je vous invite fortement à relire mon texte...je ne parlais pas de vous en ce qui concerne le diplôme dans la boîte de Crakers Jack, je parlais du mien que vous semblez croire acquis de cette façon en ce qui ME concerne...C'est pour cela que je vous mettais au défi de trouver la boîte dans laquelle j'aurais trouvé le mien à en constater votre septicisme. À ce que je sache, je ne suis pas en entrevue devant vous et avec un petit coup de main avec votre ami Vadnais qui est excellent en recherche...vous pourrez aller faire un tour dans ma biographie et vous verrez ce qu'il y a à voir et à savoir...le reste, ça ne vous regarde pas et si vous croyez que je serais assez idiote pour me bâtir une crédibilité dans les médias et dans le monde de l'enseignement sous de faux diplômes ou avec une formation fantôme et bien je vous dirais que vous êtes plus tordu que moi....Pour quelqu'un qui parle de solidarité et de vocation.....je crois que vous vous en permettez pas mal en ce qui me concerne....et pourtant je demeure une consoeur....pour ma part...je n'ai jamais dénigré la profession d'enseignant et des enseignants en particulier comme vous vous êtes permis de le faire.....

À trop vouloir faire le ménage dans la cour de son voisin et à trop vouloir lui dire comment il devrait tondre son gazon et comment il devrait installer son set de patio......On arrive à la fin de l'été et on découvre de la mauvaise herbe dans notre propre jardin et on constate que le ferrailleur du coin est parti avec notre propre set de patio et ce sans compter le chien du voisin qui nous a laissé plein de petits cadeaux bruns.....pourtant on était tellement sûr que cette odeur de m....venait encore une fois de chez celui à qui nous nous permettions de faire des remontrance.....

Sur ce....bonne continuité dans vos enseignements respectifs... Mes amis blogeurs me diront que je ne devrais pas passer de temps avec des gens émettant des commentaires comme les vôtres, mais je crois qu'au même titre que les autres...vous avez droit à une réaction à vos commentaires....vous voyez...j'ai même bu dans vos verre de jus ou plutôt je vous en ai versé un quand même...c'est plus fort que moi...
2007-05-09 00:04:42

Commentaire de: claudine potvin
Carole Vadnais...

vous qui me demandez des preuves et des exemples concrets de ce que j,avance...en ce qui concerne vos propos à mon égard...apportez donc vous mêmes ce que vous me demandez...
1. Plusieurs pensent la même chose que vous....Je veux des noms...Pas fictifs svp..
2. J'entache la profession d,enseignant par moment...Ok à quel moment exactement???
3. Je dérape trop souvent dans mes propos...Ok dans quels nombreux propos ai-je dérapé?
4. La profession et la qualité de l'enseignement traîne de la patte à cause de gens comme moi...

Veuillez apportez des éléments concrets et des résultats de votre analyse gratuite svp...Veuillez aussi apporter des preuves concrètes du fait que mes propos sur le blogue affecte la qualité d'enseignement dans les écoles....

Et ça se permet de dire que j'ai des propos tordus...WOW! une analyse digne du plus prestigieux doctorat..Félicitations!
2007-05-09 00:18:18

Commentaire de: claudine potvin
Bon, il est tard mais ça en valait la peine... les pseudonymes sont maintenant inutiles...
Une qui crachent des commentaires comme elle l'écrit si bien, et l'autre qui aime les plantes vertes....

Est-ce que c'est ce que vous enseignez à vos élèves, de s'acharner sur une personne et d'inciter les autres à se liguer contre elle en tentant d'atteindre sa réputation et en tentant de lui porter préjudice??? Et tout cela parce que vous n'apprécier pas cette personne...C'est vraiment inquiétant de savoir que vous enseignez dans nos écoles...

Je comprends qu'une d'entre vous n'ait pas apprécié ma chronique sur les profs intimidateurs puisque c'est ce qu'elle pratique à mon égard...

Vos propos et vos tentatives vont trop loin....la majorité des blogueurs ici comprennent bien que derrière mes billets se cache un personnage qui aime bien suciter des débats et des indignations populaires...

Toutefois je n'ai jamais incité d'autres blogueurs à se liguer et à tenter de discréditer un autre blogueur...comme vous deux...vous allez vraiment trop loin...

Je demanderai à ce que tous vos commentaires sur mes billets soient enlevés ainsi que les miens à votre égard...et m'assurerai de ne plus trouver vos commentaires sur mes billets....
2007-05-09 02:34:06

**********
Six constats en terminant (c'est beaucoup, je sais...):
  • Mme Potvin s'est défendue bec et ongles (au risque même de l'illogisme), est restée au stade des généralités et n'a pas livré un véritable débat d'idées. Elle semble avoir une drôle de définition de ce qu'est une attaque personnelle, je pense.
  • L'anecdote remontant à la petite enfance est très troublante, pas tant pour ce qu'on y raconte que le fait même de remonter à cette époque.
  • Toujours autant de mépris. Intimidation? Dénigrement? Pour l'information de Mme Potvin, je crois être un prof apprécié de mes élèves pour ma rigueur et pour mon ouverture. Je laisse les gens en juger.
  • Connaissez-vous beaucoup de gens qui posent des questions à quelqu'un et qui lui interdisent de répondre?
  • Sous sa plume, Carol Vadnais a changé de sexe. C'est le hockey féminin qui va être content!
  • Je retiens ce passage d'un billet de madame Potvin: «la majorité des blogueurs ici comprennent bien que derrière mes billets se cache un personnage qui aime bien suciter des débats et des indignations populaires...»
Voilà qui la définit bien, au fond. Elle est un amuseur public, un entertainer. Un prof Mailloux, quoi! Et moi, les profs Mailloux... Anyway, il serait temps de passer à autre chose, je crois.

PS: Les photos de plante verte, ça m'apaise. Puis, c'est gentil et ça fait rarement mal à quelqu'un.
Pour en savoir davantage:

13 commentaires:

Ness a dit…

BIZARREMENT, elle a effacé le billet "Franchement". Quelle drôle de coïncidence!!! Elle se sentait prise comme un oiseau en cage et comme une personne immature, elle a préféré effacé les traces de sa déchéance plutôt que de faire face à la musique. Classique. Pathétique.

Je laisse souvent des commentaires sur son blogue et malgré mon sarcasme, je suis toujours publiée. OUF!!

PS: A-t-elle découvert votre blogue perso?

Dobby a dit…

Je viens de lire quelques uns de ses billets. Ma foi, c'est une femme presque dangereuse... dans ses propos et par ce qu'elle met dans la tête de ses lecteurs. Suscite-t-elle le débat là où doit l'être ou force-t-elle la polémique là où il n'y en a pas avec plus ou moins de preuves à l'appui?

Quant à sa prétendue ouverture aux débats, on repassera! Dire à une étudiante de se la fermer et de finir son bac avant de pouvoir commenter, en la traitant de superviseure comme si être superviseure était synonyme de "chiante"... Bravo pour la formation franchement! De plus, même étudiante, j'ai vu des choses portant à commentaires et à critique, et ce, d'enseignants supposément "plus expérimentés et avec un diplôme en poche". Je n'ose pas imaginer, à la voir gérer son blogue, comment serait gérer sa classe. Mais bon, lui dire cela elle m'accuserait probablement de jalousie ou mieux, d'être une incompétente finie.

Ça me fait royalement suer...

Zed Blog a dit…

Hé, vous trouvez vraiment que cette personne en vaille la peine?

Toute cette belle énergie sur un personnage qui ne vise justement qu'à tirer le fiel de sa autres pour alimenter le sien et faire du pognon? On tourne la page et on jette le journal?

Elle qui « n'a(i) pas vu aucun », c'est à dire qui les as tous vus, ou au moins plusieurs, (les commentaires), qui à deux reprises, a fait des emprunts au vulgaire... Écoutez, c'est du folklore digne des petits journaux à potins.

Les journaux à potins siphonnent frustrations et colères individuelles et collectives pour nourrir leur cote de popularité, de lecture ou d'auditoire. Dommage car pendant ce temps, c'est là que l'énergie de la colère va, au lieu d'être canalisée là où elle pourrait apporter des résultats, peut-être!

Un « bon » potin, bien monté sur son épingle, utilise des fragments d'anecdote véridique ou suffisamment crédible pour se donner, justement, le poids de la crédibilité, sembler s'appuyer sur des fondements solides et donc, légitimer les arguments avancés par la suite.

Malheureusement, le tout se gâche soit dès la vérification, soit dès que l'interprète (on ne dira quand même pas journaliste) y va de ses propos.

C'est dommage, je trouve, de passer du temps et de l'énergie à se défendre là où vous n'avez de toute manière aucune considération. La personne ne mérite pas toute cette attention et tous ce temps de votre part. C'est lui accorder de la crédibilité.

Porter plainte aux supérieurs de ses supérieurs ou aller vers d'autres médias, ne serait-il pas plus approprié? Votre syndicat n'a-t-il pas des avocats pour vous conseiller au sujet de ces attaques à la réputation et à la profession?

Ceci dit, je comprends très bien que c'est vraiment tentant de lui répondre, mais c'est une « drogue » aussi inutile que déprimante pour vous.

Bon. C'est mon opinion. :)

J'ai une voisine avec qui je ne peux discuter. C'est toujours tentant de lui répondre car elle est si méchante et si vulgaire et lance des flèches dont certaines sont blessantes, si on oublie la bassesse de l'attaquante.

J'aurais envie de lui apporter un rouleau de papier hygiénique quand elle finit par se taire, afin qu'elle puisse s'essuyer la bouche avec l'outil approprié à ce qui en sort.

J'ai pris la décision de ne pas servir ses intérêts et de la laisser dans son karma, creuser sa propre tombe. Mon énergie est trop précieuse pour la donner à qui ne la mérite pas.

Amicalement, Zed

unautreprof a dit…

Ah, je suis divertie.

Quant à moi, sincèrement, je commence à trouver que son obstination à ne pas vouloir prendre le tout comme des commentaires pertinents plutôt que des attaques personnelles est lassante.

Chers amis bloggeurs, vous aurez essayé,c'est tout à votre honneur, mais est-ce que ça en vaut encore la peine?

Le professeur masqué a dit…

Ness, Dobby, Zed, Un autre prof et les autres: tout comme Gooba l'écrivait dans un billet précédent, (je paraphrase) à un moment donné, il faut savoir décrocher. Je laisse sur mon blogue les billets reliés à cette saga, mais il est temps de traiter à autre chose.

Ness: bonne suite dans vos relations avec Mme P. Et oui, elle a découvert mon blogue personnel, ce qui ne me dérange pas du tout. Elle ne semble pas apprécier les plantes vertes. On peut même se demander si c'est qui peut expliquer qu'elle ait pété sa coche, au fait.

Dobby: votre phrase «Suscite-t-elle le débat là où doit l'être ou force-t-elle la polémique là où il n'y en a pas avec plus ou moins de preuves à l'appui?» rejoint admirablement bien mes pensées. Mais, bon, la prof Mailloux va continuer à sévir... Elle se positionne plus dans le divertissement que dans l'information, au fond.

Zed: la réponse à votre première question est «non». De plus, plusieurs médias apprécient le caractère polémique de leurs chroniqueurs. Il en faudrait bien plus, je crois, pour les amener à reconsidérer le travail d'une personne comme Mme Potvin. Quant à notre syndicat, il aurait plus l'attitude de laissez braire... Quant à votre voisine, je tenterai de m'inspirer de votre attitude zen.

Un autre prof: obstination, vous dites? Mais vous êtes polie!

Tout cela me rappelle une anecdote de Kundera qu'il se résume à près à ceci: le jour ou tu discuts sérieusement avec quelqu'un qui se prend pour un poisson, c'est que tu commences à avoir un problème...

Je termine en reprenant les mots que j'ai laissé sur le site de La marâtre: «Il est juste dommage de voir quelqu'un qui a une tribune publique si mal s'en servir. C'est la vie, j'imagine, ou nous sommes trop idéalistes.»

Zed Blog a dit…

Bravo, Kundera... Très juste.

:D

Enidan a dit…

Je pense aussi qu'elle n'en vaut pas la peine !!

Mais je ne comprends pas que Canoë endosse ça... :oS

Hortensia a dit…

Cher prof masqué, je viens de lire vos échanges tumultueux avec "madame" Potvin et il a fallu plusieurs fois que je ramasse ma mâchoire, qui n'arrêtait pas de tomber sur le bureau.

D'abord, elle s'exprime réellement dans un français médiocre. Si j'avais du temps à perdre, je ferais une correction serrée de ses erreurs de langue et je suis certaine qu'elle n'aurait pas la note de passage dans mes cours. Entre autres, je lui expliquerais à quoi servent les points de suspension en français. Grrr! Passons...

Pour le reste, je vous remercie beaucoup d'avoir pris la peine de réagir à ses propos méprisants pour notre profession. Je suis sûre que nous sommes plusieurs enseignants à vous en être reconnaissant. Maintenant, comme vous l'avez dit, gardez votre énergie pour nous pondre de ces petits billets dont vous avez le secret. :)

Prof malgré tout a dit…

On s'amuse bien ici!

Bordel! Qu'elle écrit mal... et son abus... des trois petits points... ça me dérange... comme le manque de majuscules... ça y est... j’ai chopé une potvinite!

Oups. Je voulais dire : « une potvinite...».

Mais rassurons-nous, elle n'enseigne pas et je doute qu'elle détienne un diplôme lui permettant de se commettre dans une classe.

Spéculons un peu.

Moi, je dis qu’elle coulerait l’examen du Cefran.

Héhéhé...

Sylvain a dit…

Toute cette lecture continue de m'encourager à fuir - ou me garder un peu hors de - l'Univers Québécor encore plus. Il est vrai que j'exagère un brin ici, mais il reste évident que Québécor encourage ce genre de sous-culture qui, en bout de ligne, reste malheureusement (pour nous, mais heureusement pour la compagnie, ou l'empire) très rentable ! Il ne faut pas oublier qui signe le chèque de paie de madame Potvin : les politiques éditoriales et autres, ça existe encore beaucoup, pourrait-on dire. Elle n'est donc pas libre d'écrire ce qu'elle veut, finalement. Elle doit écrire et surtout provoquer. (Voilà sans doute les critères de sélection pour la publication des commentaires...)

Comme disait RBO à l'époque en parodiant une annonce du Journal de Mourial (sic) : «Attention ! Contient de l'écrapou...»

Eh, merde ! Je viens de publier sous mon vrai prénom ;-)

Le professeur masqué a dit…

Zed: je vous connais peu, mais je me disais que vous aimeriez ce principe...

Enidan: je partage votre point de vue.

Hortensia: merci pour votre beau mot! Comme blogueur, on ne sait que très rarement si ce qu'on écrit a une portée réelle quelque part. Effectivement, je vais mettre mon énergie ailleurs. Et puis, le jardinage est commencé. Je vais m'occuper de vraies plantes.

Prof malgré tout: Mme Potvin est un cas en elle-même... c'est une sous-prof Mailloux de l'enseignement. et quel égo la dame semble posséder... (J'ai mis les points de suspension pour ne pas trop vous dépayser.)


Sylvain: vous avez bien raison: Mme Potvin est une entertainer qui vise la controverse et le débat mais, contrairement aux Gilles Prouls et aux Stéphane Gendron de ce monde, elle manque d'envergure intellectuelle et elle a peur d'un véritable débat. Elle reste au stade émotif adolescent, quant à moi. Et j'ai plusieurs élèves qui ont plus de maturité qu'elle, croyez-moi! Je suis un peu dur dans ce commentaire personnel, mais il me semble bien juste.

Michel Dumais a dit…

Cher prof masqué,

je viens de lire toute cette sage et je dois dire qu'à première vue, et je dis bien à première vue, cette dame Potvin me semble avoir tenu des propos un brin tendancieux. Cela dit, n'ayant pas tout lu, je me garde une petite gêne avant de commenter.

Toutefois, je vous signale qu'en tant que lecteur et membre du public, un club sélect où l'on ne vend pas de carte de membre ;-), il existe un tribunal d'honneur ou vous pouvez vous plaindre: le Conseil de presse du Québec.

En effet, si vous croyez que cette personne a manqué à l'éthique journalistique ou a écrit des propos qui s'avèrent faux, le Conseil de presse peut accueillir votre plainte. Et depuis quelque temps, même les blogueurs peuvent comparaître devant le CPQ. Certains ont même reçu un blâme.

Cordialement

Michel D.

Le professeur masqué a dit…

Michel Dumais: Maudit Dieu! Un commentaire nouveau sur un vieux billet!

Ayant étudié et oeuvré quelque peu dans le domaine des communications, je connais le Conseil de presse du Québec.

Je dois vous l'avouer, j'ai encore quelques commentaires faux de celle-dont-il-ne-faut-pas-prononcer-le-nom sur le coeur après tout ce temps. Deux ou trois personnes connaissent certains éléments de cette histoire et pourraient vous dire qu'elle est hautement ironique....

Comme mon identité n'est pas connue, je juge cependant inutile de songer à ce genre de démarche qui ne ferait qu'agraver les choses. De plus, ma rancune est souvent trop éphémère. Récemment, j'ai même écrit du bien de Mme Potvin (sauf une phrase malheureuse de sa part qui a suscité un froncement de sourcils).

Je me dois de vous dire que je manifeste la même attitude à l'égard de mes élèves. Il faut vraiment qu'on ait été abominable pour que je demeure fâché.

Par contre, je considère toujours que les commentaires de Mme Potvin à l'égard de l'enseignante du petit Félix étaient inappropriés et pourraient faire l'objet d'un recours judiciaire ou autre. Mais une telle démarche ne m'appartient pas et vaut mieux en rester là.