26 mars 2011

Agente XXX: la rançon de la gloire (ajout)

On rigole de plus en plus dans le cas de cette agente de bureau de la région de Québec qui a participé à deux films pornos sous le pseudonyme de Samantha Ardente. 


La commission scolaire a tout d'abord suspendu la dame en question avec salaire en invoquant  que «de tels gestes ne sont pas compatibles avec la mission éducative de l'organisation». Mais rien dans la loi ou dans son contrat d'embauche empêche une employée de se livrer à ce genre d'activités. J'ai hâte de voir comment on va se sortir de ce guêpier. Les mauvaises langues se demandent comment on arrivera à la débaucher... Espérons toutefois qu'on aura l'intelligence d'ajouter de nouvelles clauses aux contrats d'embauche des prochains employés des commissions scolaires si on veut éviter ce genre de situation.


Maintenant, on apprend qu'on vient de suspendre un élève qui a créé une page Facebook en empruntant, semble-t-il, le nom de cinéma de la dame, page qui est à l'origine des fuites concernant sa double vie. De plus, ce dernier aurait été menacé d'un changement d'école et d'une poursuite au criminel de la part de la direction. Également, la mère du jeune en question, qui est enseignante à la même commission scolaire, a elle aussi été suspendue avec solde pour deux jours sans qu'on précise s'il existe un lien avec toute cette affaire.


Si le jeune a fait un vol d'identité, est-ce à l'école d'appliquer des sanctions ou de le menacer de poursuites criminelles? J'en doute. J'aimerais bien lire les passages du code de vie de cet établissement scolaire qui le précisent. Cet article reprend d'ailleurs un peu mon propos.


Le plus rigolo est la réaction de l'agente XXX en herbes qui affirme: ««C'est une atteinte à ma réputation, c'est carrément un vol d'identité et je n'ai jamais donné mon accord pour qu'une telle page soit créée. Je n'étais pas au courant de la suspension pour le jeune homme, mais je veux que les choses suivent leur cours. C'est une page qui a été faite à mon insu et je n'ai jamais demandé ça. Je suis pour la page qui me supporte, mais contre celle où l'on me voit en sous-vêtements et où il y a un lien menant à la scène du film.»


Atteinte à sa réputation? Il me semble que, quand on décide d'être filmée dans un film hardcore, on y pense à deux fois et, surtout, on assume son statut de pornstar. Cette dame a choisi d'avoir une vie publique. Elle n'a pas été filmée à son insu à ce que je sache et elle a donné son plein accord pour que ces films soient diffusés et vendus.


Vol d'identité? Peut-être. Il faudrait laisser un tribunal juger la chose.


Une page faite à son insu? On le devine bien, mais qu'est-ce que cela change au problème? Celle qui la supporte a-t-elle été créée avec son autorisation?


Tout cela pour souligner à quel point on sous-estime l'impact des médias sociaux et à quel point on s'illusionne sur la notion de vie privée, surtout quand on essaie de travailler dans une école tout en étant une actrice XXX. 


*********
Elle ne pourra pas aller travailler en Asie, je crois.

5 commentaires:

Profquifesse a dit…

D'après ce que je comprends et même si je n'ai pas vu le film, ça semble plus être une guêpière qu'un guêpier.

Le professeur masqué a dit…

Profquifesse: Grand éclat de rire! Et pour ce qui est de sortir de la guêpière, on peut présumer qu'elle y arrive assez bien....

gillac a dit…

On sent dans tout ça beaucoup plus d'émotivité ques de rationnalité. Ce sont les médias traditionnels plutôt que les médias sociaux qui créent cette effervescence un peu malsaine. Beaucoup de bruit pour rien.

Jean Bernatchez a dit…

On parle de Samantha Ardente jusqu'en Europe! http://gestionscolaire.blogspot.com/2011/03/on-parle-de-samantha-ardente-europe-1.html

Féadaë a dit…

Une fois passé le : pas dans ma cour classique.
Je me suis sincèrement posé la question suivante : premièrement est-elle en contact régulier avec des élèves en tant que prof ou intervenante?
Ne connaissant pas les fonctions du travail qu'elle occupe j'avoue que je ne peut y répondre.
Mais si elle occupe un poste purement bureaucratique dans une école, et est en contact de façon épisodique avec des élèves.

Et bien je ne comprends pas pourquoi elle serait sanctionné parce qu'elle a tourné un film porno.
Ce n'est pas illégal d'être actrice X a ce que je sache . Ensuite, il est clair que son commentaire suite a la création de sa page est ridicule, surtout si on va sur ladite page pour lire les commentaire, on se rend vite compte qu'ils sont a très grande majorité positif et encourageant.

p.s. surtout que a ce que je sache elle ne leur expliquait pas comment faire des pratiques sexuelles de façon plus cool et que personne n'était au courant de sa vie!