16 mars 2011

Une fois n'est pas coutume.... (ajout)

Pour la deuxième fois, la ministre de l'éducation, Line Beauchamp, coule des informations à propos du budget. Quelqu'un peut-il lui expliquer ce qu'est un outrage au Parlement? Elle veut être destituer de son ministère ou quoi?

- - - - - - - - - - -

Bonne nouvelle: maintenant, la ministre ne peut plus rien couler du budget...

5 commentaires:

Jean Bernatchez a dit…

Elle a l'aval de son parti là-dessus. C'est ce qui s'appelle un coulage contrôlé.

Le professeur masqué a dit…

Avoir l'aval de son parti pour commettre un outrage au parlement n'est pas une excuse.

Au delà des partis, il y a des règles parlementaires. Celles-ci régissent le comportement des députés depuis des lustres. Elles sont un peu comme des gentlemen agreement. Quand on les enfreint, c'est tout le système et l'équilibre politique qu'on remet en question.

Or, certaines formations politiques font fi de ces règles depuis quelque temps. À Ottawa, nos champions de la loi et l'ordre bafoue les institutions parlementaires de façon éhontée. À Québec, on commence à assister lentement à une érosion semblable.

À cet égard, c'est un phénomène inquiétant. On perd des repères, des guides importants.

Jean Bernatchez a dit…

Là-dessus professeur masqué, on se rejoint!

Marie-Andrée a dit…

Mon avis, bien humblement, c'est qu'elle veut être destituée de son ministère. ;0)

bobbiwatson a dit…

Elle veut ou on veut? Que dit ta boule de cristal?