04 novembre 2007

C'est la nouvelle Norvège

Si vous cherchez de quoi lire, un petit tuyau: un auteur norvégien de romans policiers du nom de Jo Nesbo. Ce dernier a mérité le prix du meilleur roman policier nordique pour L'homme chauve-souris qui se déroulait en bonne partie en... Australie. Pas si mal pour un journaliste économique qui a déjà été un rock star dans son pays!
Ma libraire n'est pas très enthousiaste devant ce choix littéraire mais, comme tous les goûts sont dans la nature, je m'assume. En résumé, j'y vois un mélange de Mankell (dont on dit qu'il est le digne successeur) pour l'atmosphère ainsi que le décor et de Connelly pour certains aspects de l'inspecteur Harry Hole. D'autres vont jusqu'à faire un lien avec Chandler. Quoi qu'il en soit, dans Le Sauveur, son tout nouveau roman, Nesbo fait preuve d'une qualité d'écriture policière redoutable dans les derniers chapitres.

Comme il s'agit d'une série, commencez par le premier. Sinon, vous serez très fortement déçu.

1 commentaire:

Safwan a dit…

Encore une suggestion à noter; moi qui aime Mankell, je crois que j'apprécierais. Je t'ai retourné aujourd'hui même le dernier Laberge. L'action est concentrée dans les 150 dernières pages. Faut pas mal de patience pour s'y rendre. Je trouve l'intrigue mal ficelée avant cet aboutissement que je juge quand même intéressant. Je crois même qu'il est en rupture de ton quant au reste du roman, ce qui est une bonne chose car, sinon, tout le roman aurait été d'un ennui et d'une confusion sans nom. Pour la confusion, peut-être est-ce moi qui n'avais pas les idées claires, car je l'ai lu en plein délire de correction! À toi de me dire ce que tu en auras pensé.