24 août 2008

Rentrée: jour 2

Deuxième journée de la rentrée. L'inefficacité scolaire continue...

Tiens, au matin, on a une réunion ou l'on parle des procédures d'évacuation. Le plus rigolo, c'est que le trois-quart des portes sont barrées avec des chaines et des cadenas parce que les serrures sont trop vieilles, ce qui est évidemment illégal. Survient un incendie et on grille tous. Cohérence...

J'ai quitté cette perte de temps pour aller vaquer à des occupations médiatiques. Au retour, assemblée générale pour élire nos représentants sur divers comités. Je refuse de siéger sur quelque comité officiel que ce soit. Après deux ans, mes collègues semblent comprendre que je ne veux plus me mettre la tête sur le billot et être celui qui va au devant des coups. Place aux autres! Et puis, j'ai de nouvelles obligations. Me laisser du temps. Éviter d'en faire trop.

Dans l'après-midi, on apprend que nous recevrons nos horaires peut-être lundi et que la première journée de cours sera transformée en partie en journée de remise des manuels. Ça sent l'improvisation... Et puis, je me demande pourquoi nous connaissons ces difficultés alors que chez Safwan, tout se déroule bien. Ma direction blâme le serveur central de la CS. Pourtant, on se connecte au même serveur dans toutes les écoles, non? Bizarre...

Quoi qu'il en soit, pas d'horaire, pas de locaux, pas d'aménagement, pas de listes d'élèves...

Je m'en moque un peu. Les collègues de moi niveau ont prévu une rentrée progressive des deux jours avec nos ti-prouts. Alors, je ne me sens pas concerné par cette crise de gestion. Première secondaire. Mummm... Zéro stress pour l'instant. Joie.

5 commentaires:

AntiPollution a dit…

Cela aurait été rigolo de voir des photos de portes enchainées.

La Souimi a dit…

Pour l'instant...
Ayant enseigné 10 années à ce niveau, je me souviens parfaitement des crises de larmes des pauvres petits n'arrivant pas à ouvrir leur cadenas. Ils étaient touchants à les voir trépigner sur place, le coeur sortant de leur poitrine tant ils étaient énervés en entendant la cloche sonner alors qu'ils tournaient à gauche et à droite avec le cruel cadenas causant de nombreux retards. C'était ainsi pendant presque toute la semaine. Donc, étant titulaire, j'avais eu l'idée de donner une leçon collective de manipulation du cadenas.
Le français, c'était pour plus tard...

J'ai hâte de lire tes réactions par rapport à ton adaptation en première secondaire. Il me semble que ce sera captivant.
;-)

Le professeur masqué a dit…

Anti: demain, si j'y pense...

La souimi: ouins... c'est moi qui va être en adaptation scolaire...

bobbiwatson a dit…

Des photos de ta rentrée plutôt que des photos de portes cadenassées. Ces dernières le sont depuis si longtemps ... Mets plutôt l'accent sur tes nouveaux élèves qui eux, ne sont pas cadenassés ;)

Dernier dodo avant la rentrée des élèves? Bonne nuit!

Zed Blog a dit…

Prof masqué,

Ne va surtout pas t'imaginer que personne n'a remarqué ce mot merveilleux...

Bravo pour tout ce chemin, tous ces mots qui peu à peu te mènent au dernier, le plus important.


Zed