25 mars 2009

L'armoire qui tue


Au Québec, on en retrouve généralement une par classe dans laquelle on range des dictionnaires ou du matériel scolaire. Sous ses airs de solidité, elle cache en fait un esprit démoniaque et meurtrier. Il s'agit de... l'armoire qui tue!

Narration de l'événement

J'étais tranquillement assis à mon bureau en train d'expliquer une copie corrigée à un élève debout à ma gauche. Les autres élèves de la classe travaillaient silencieusement sur une base individuelle.

Une de mes gamines se lève alors et va se chercher un dictionnaire dans l'armoire comme cela leur est permis. Je repense soudain à une scène de début d'année quand une de mes mouettes (surnom des élèves que je vous expliquerai bien un jour) n'arrivait pas à attraper un dictionnaire parce qu'ils étaient placés trop haut et qu'elle était trop petite.

Tout blonde et menue, sur la pointe des pieds, avec un air d'une naïveté incroyable, elle n'arrivait pas à rejoindre le précieux ouvrage, malgré tout sa bonne volonté, si bien que je les ai placés quelques tablettes plus bas par la suite. S'adapter à ma nouvelle clientèle, voilà mon mantra cette année.

Bref, je corrige en expliquant quand, tout à coup, je vois l'armoire basculer vers l'avant. Ne faisant ni une ni deux, je réussis à attraper de justesse le meuble satanique au vol avant qu'il ne tombe sur ma gamine et l'écrase au sol. Bien sûr, tout le contenu de l'armoire a fini sur le plancher, mais c'était un moindre mal si on pense à ce qui aurait pu arriver. Et on sous-estime souvent ce qui aurait pu arriver. Une solide armature de métal sur un joli crâne de 12 ans... Le combat est férocement inégal.

L'élève m'a alors expliqué qu'elle cherchait à atteindre un objet situé sur la tablette du haut et qu'elle a dû probablement s'appuyer sur la porte ou encore grimper dans l'armoire.

Comme je ne suis pas en faveur du port du casque protecteur en classe, j'ai alors décidé de «chimer» l'armoire pour éviter qu'elle bascule à nouveau en attendant que les ressources matérielles viennent la viser au mur.

Morale de l'histoire

Enseignants, votre classe est remplie de nombreux dangers pour vos élèves!

8 commentaires:

JM a dit…

Qu'ont en commun Spiderman, Batman et le prof masqué ? Ils sont tous masqués et héros !

Bravo Super Prof.

Je vous propose comme candidat à une décoration pour Acte de bravoure.

Si vos lecteurs veulent se joindre à moi, le formulaire est ici:

http://www.gg.ca/forms/bravnom_f.html

Reno-Dépôt s'est également offert à payer les vis requises pour solidifier la méchante armoire !

Merci Prof Masqué

Le professeur masqué a dit…

Je crois reconnaitre cette plume trempée dans l'acide... Cela dit, si tu avais vu trembler cette élève après, c'était quelque chose.

Pathfinder a dit…

Quel réflexe! J'avoue que j'aurais bien aimé assister à la scène! ;)

Le professeur masqué a dit…

Path: je n'ai peut-être pas ta forme, mais j'ai gardé quelques éléments surprenants. Jaloux, va!

Dobby a dit…

Ouf... exactement la raison pour laquelle j'ai grogné et sorti les griffes lorsqu'un de mes petits singes de 5 ans a décidé de grimper dans une armoire à palettes (les trucs de biblio avec un battant de démonstration qui cache le rangement des revues antérieures) pour atteindre un livre qu'un compère mieux équipé en échasses avait "jouquer" là... Le pire c'est qu'après mon "Kessé tu fais là??!?!", il n'est redescendu que pour mieux se redonner de l'élan à remonter afin de me prouver qu'il "ne voulait qu'attrapper le livre qui était trop haut... grrr. La chienne que j'ai eue... Et le sermon qu'il a eu...

bibco a dit…

Atlas sauvant le monde ! Enfin, trève de plaisanterie, je vous comprends...moi ce fût le gros classeur à 4 tiroirs qui a basculé sur ma frêle personne, ben, quand je dis frêle...entécas.

bobbiwatson a dit…

Continue à chimer, Prof! C'est plus efficace que d'attendre après les ressources matérielles de ta CS ... et de n'importe quelle CS!
C'est bien que tu prennes en considération leur grandeur physique. Mais dis-toi, que dans quelques deux ou trois ans, de petites personnes seront en cinquième secondaire et que tu aurais dû, alors, te flageller pour te ramener à leur réalité! Profite de tes vrais "petits de un".

Le professeur masqué a dit…

Dobby: entre l'armoire et ton sermon, moi, j'hésiterais... : )

Bibco: une question: Atlas, il les posais ou ses pieds quand il portait le monde sur ses épaules?

Bobbi: en plus, chimer coûte moins cher...