10 février 2010

De l'utilisation du «et» et du «ou»

Le Journal de Montréal, dans un exemple de talent journalistique sans pareil, rapporte l'histoire de cette femme atteinte d'obésité morbide qui a dû aller en cour pour obtenir une place de stationnement à cause de son état physique.

Je ne peux que m'imager la déplorable situation de cette femmme, surtout quand je lis: «Mme Mayrand doit se déplacer ave (sic) une canne, une marchette et un fauteuil roulant.»

Elle est drôlement handicapée avec tous ces objets.

5 commentaires:

bobbiwatson a dit…

J'espère qu'elle a sa vignette d'handicapée, elle. Une autre question se pose: maganée comme elle l'est pourquoi la SAAQ ne lui a-t-elle pas enlèvé son permis de conduire? Parce que cette dame n'a pas 80 ans?

Juliette a dit…

Bobbi soulève un bon point...

A-t-elle la rapidité requise pour se mouvoir si elle doit appliquer les freins rapidement...

?

Juliette a dit…

Bobbi soulève un bon point...

A-t-elle la rapidité requise pour se mouvoir si elle doit appliquer les freins rapidement...

?

Safwan a dit…

MDR! Le tout est de savoir dans quel ordre la dame s'y prend pour arriver à utiliser ses trois «instruments» en même temps ;o)

Anonyme a dit…

Ne publie pas!

Tu n'as pas besoin de mettre le commentaire de Juliette deux fois :(