04 mars 2010

Le niqab: pu capab!

Faisons cela short and sweet: le niqab ne relève pas d'une obligation religieuse. Il est un choix personnel. C'est même cette étudiante égyptienne qui le dit.

A partir de là, on assume les conséquences de ses gestes quant aux règles qui existent. Et on cesse de pleurnicher et de se victimiser.

Sinon, on acceptera qu'on vote voilé (oups... c'est déjà accepté), qu'on a un permis de conduire avec une photo avec un voile et même un passeport tant qu'à y être!

On dit «Non». On refuse de discuter davantage parce que, plus on parle, plus on utiliser tout ce qu'on peut dire contre nous. Il n'y a, sans jeu de mots, aucune bonne foi dans cette demande. Et surtout, dans toutes ces histoires d'accommodements raisonnables, il n'y a aucune réciprocité.

Il y a bien des saprées limites à vouloir culpabiliser les gens.

2 commentaires:

Juliette a dit…

Je seconde

bobbiwatson a dit…

Les gens confondent niqab, burka et voile. La burqua est une tente avec un grillage. Le niqab est une tente avec une fente. Le voile ressemble au foulard que nos mères portaient dans les années 50-60: je revois une photo de Audrey Hepburn avec un foulard sur la tête et noué autour du cou: c'est une photo d'elle qu'on revoit très souvent.

Le voile je m'en fous, la tente avec ou sans grillage n'a pas sa place dans notre société.