20 octobre 2010

Avertissement!

Le mot «punaise» à l'école prend un sens plus désagréable à la lecture de ce texte. Je sais que certains élèves ont l'air de constamment dormir, mais de là à amener leurs petites amies en classe...

3 commentaires:

Profquifesse a dit…

Ouille ! J'ai deux amis qui ont été infestés cet été, dont l'un chez qui l'invasion dure depuis quatre mois. Il appelle ça son festival Louis de Punaise. En moins drôle.

Le professeur masqué a dit…

Prod: je la retiens, celle-là. J'ai déjà eu le festival des «Je ne suis Poux capable»...

Profquifesse a dit…

Dans le même esprit, j'ai déjà eu (authentique !) une invasion de puces, cadeau de mon félin sac à puces. J'en avais dans mon lit, sur mon sofa, sur toutes mes chaises et n'arrivais pas à m'en débarasser malgré des nettoyages successifs et applications de produits hautement toxiques. J'ai fini par trouver l'endroit où les résistantes allaient se cacher : dans mon clavier d'ordinateur.

J'avais des puces dans mon ordi. Ça ne s'invente pas.