01 octobre 2010

Enseigner, pour moi, c'est...

En réaction à un billet de Miss Math, je me permets ici.

Enseigner, pour moi, c'est être présent, engagé ainsi qu'incarner sa matière et ses valeurs.

Pour vous?

10 commentaires:

Profquifesse a dit…

Métaphorique : montrer à faire du feu, éclairer la pièce puis souffler la flamme.

Idéaliste : ébranler les certitudes, combler les vides, consolider les rêves.

Pragmatique : montrer à lire et à écrire au-delà du sens commun.

Quotidiennement : expliquer des évidences, corriger et répéter mille fois les mêmes lieux communs.

Hélène a dit…

Wow! Ce billet et la réponse de Profquifesse m'encouragent dans mon choix de formation. Les derniers billets traçaient un pan de la réalité triste et déconcertante qui me démotivait carrément.
Vos mots sont tellement plus concrets et humains que ceux décrits dans notre Guide spécifique de formation-stage didactico-pédagogique. Souvent , j'ai envie de demander où se trouve la compétence aimer les jeunes et enseigner la vie travers la discipline ?
Bonne fin de semaine à vous et vos lecteurs

Le professeur masqué a dit…

Profquifesse: un Cyrano en vous?

Hélène: bien des gens qui me côtoient m'netendent parler avec passion et plaisir de ma profession et de mes élèves.

Personnellement, je vous inviterais à jeter ce guide à la poubelle et à prendre une bière avec PMT, moi et les autres. Votre apprentissage n'en serait que meilleur.

gillac a dit…

J'ai très peu enseigné mais j'avais compris mon rôle comme étant de partager et accompagner

Profquifesse a dit…

Diantre non ! Je n'ai pas l'appendice aussi long !
Mais enseigner, c'est professer sur plus d'un front.
S'il faut y croire encore et soutenir la cause,
Il faut savoir aussi ne pas tout voir en rose.
On présente le ciel, on décrit ses volûtes,
Et l'on oublie parfois que l'on parle à des brutes.
Il faut reprendre alors, et s'attacher à ceux
Qui préfèrent leur cell. et sont loin de vos cieux.
On revient sur la terre et sa réalité
Et l'on maudit combien est ingrat ce métier.
Puis l'on repense au rêve qui nourrit nos ardeurs,
A quelques étudiants, à ces petits bonheurs,
De brumes dissipées et d'horizons ouverts,
Et l'on essaie d'oublier leur criss de cellulaires.

Profquifesse a dit…

Zut, il y a un vers qui ne marche pas. Désolé. Quel piètre pasticheur je suis.

Lia a dit…

...Apprendre. Voilà pourquoi j'ai choisi ce métier.

Julie a dit…

Enseigner, pour moi, c'est apprendre aux élèves à être heureux.

Anonyme a dit…

Enseigner, c'est permettre à la vie de vivre.
Quand je vois mes élèves dans le corridor, je me dis: " ah, c'est ça que je dois faire", tellement tout le reste me semble absurde.

Paul C. a dit…

Enseigner c'est imposer à l'autre qui qui le libérera éventuellement!