17 mars 2007

Le PQ et les scouts

Nouvelle percutante ce matin dans le Journal de Mouréal: le PQ embauche des scouts pour distribuer des dépliants! Bon, bon... On sait bien que cette formation politique manque de bénévoles. Non, le punch réside plutôt dans le discours du député Camil Bouchard qui a eu recours aux émules de Baden Powell:

Pour M. Bouchard, il n'y a rien de répréhensible à rémunérer des jeunes pour effectuer le travail partisan. Il s'agit même, selon lui, d'une pratique parfaitement conforme «à l'éducation à la citoyenneté» enseignée dans les écoles. «L'argent s'en va pour l'organisation à laquelle ils sont membres et ils travaillent pour les autres. Y a-t-il une plus belle valeur que ça?», a lancé le député sortant.
Deux faits cependant me rendent mal à l'aise :
  • Âgés de 13 à 15 ans, les jeunes conscrits se sont fait promettre 500 $ pour distribuer des brochures partisanes à plus de 27 000 portes (un peu plus de 3 cennes la porte);
  • Camil Bouchard est pressenti pour être ministre de l'Éducation sous un éventuel gouvernement péquiste
Coudonc, on est-tu mieux de voter libéral finalement?

Pour en savoir plus:

http://www2.canoe.com/infos/quebeccanada/quebec2007/archives/2007/03/20070317-131249.html

11 commentaires:

Hortensia a dit…

Camil Bouchard est pressenti pour être ministre de l'Éducation sous un éventuel gouvernement libéral.

Péquiste peut-être? ;-)
Maintenant, je suis d'accord avec vous que cela soulève quelques questions d'ordre éthique. Ce sont quand même des brochures partisanes que ces jeunes distribuent, pas des menus de restaurants.
Je suis perplexe...

Le professeur masqué a dit…

Madame Hortensia,

J'ai fait la correction. Peut-être étais-je troublé par cette nouvelle?

Moi aussi, je suis perplexe, surtout quand je pense au nombre de portes devant lesquelles les jeunes scouts devront déposer des dépliants pour atteindre le salaire minimum. On appelle ça du «cheap labour»? Belle valeur citoyenne.

C'est surtout de relier cette pratique à la réforme qui me trouble. On dirait du n'importe quoi, comme d'habitude.

Gooba a dit…

C'est n'importe quoi! Conforme à l'éducation à la citoyenneté enseignée dans les écoles. Misère! C'est ça, le programme??!!?? Je ne dois pas l'avoir lu comme il faut... Faut que je refasse mes devoirs et enseigner comme il faut cette matière à mon retour de congé de maternité. J'suis tache, des fois...

:-S

Le professeur masqué a dit…

Plus renouveau encore, Camil Bouchard pourrait demander aux scouts de concevoir le dépliant, de rédiger les textes, de fabriquer le papier, ché pas moi! N'importe quoi, j'ai dis...

Hortensia a dit…

Oui, je fus moi-même troublée pendant quelques instants, me demandant si je n'avais pas manqué la nouvelle du passage de C.Bouchard chez les libéraux! Il y a eu pas mal de vire-capots au PQ, mais en pleine campagne électorale, ce serait un peu fort! ;)))

Cela dit, même s'il ne me semble pas avoir fait preuve d'un très bon jugement en utilisant des scouts pour distribuer ses brochures partisanes, je serais tentée de croire que Camil Bouchard serait quand même un meilleur ministre de l'éducation que celui que nous avons actuellement puisqu'on peut difficilement faire pire.

unautreprof a dit…

Comme quoi on peut tout justifier avec un programme si flou.

Je vais utiliser le mot que j'emploie régulièrement dans mes commentaires: ridicule!

Le professeur masqué a dit…

Il y a quelques années, Camil Bouchard suscitait beaucoup d'espoir auprès de certains de mes collègues, dont quelques-uns l'avaient connu avant son entrée en politique. Il avait à coeur les élèves en difficulté. Aujourd'hui, la machine l'a mangé et il est une véritable cassette semblable au ministre Fournier. L'anecdote des scouts en est une preuve désespérante...

Renée-Claude a dit…

Hé bien, ces scouts ne doivent pas être de la même branche que celle dans laquelle je suis impliquée, car "par chez nous" on n'accepte aucune "job" qui a rapport avec la polique. J'ai dit !

Le professeur masqué a dit…

Mais que faites-vous de leur «éducation à la citoyenneté»? Scandale! Les scouts ne sont pas réforme! Trêve de bêtise: quand j'étais scout, on ne mangeait pas de ce pain-là, nous non plus.

D'ailleurs, je ne crois pas que ce travail de nature politique soit en accord avec les valeurs de ce mouvement.

phil a dit…

C'est quoi le problème d'être payé pour passer des dépliants?

Franchement, c'est d'un ridicule.

C'est une job. Et qui dit job, dit paye. C'est pas très compliqué à comprendre, non?

Le professeur masqué a dit…

Phil: sans vouloir verser dans la polémique, il y a plusieurs problèmes avec cet événement.

1- Traditionnellement, les scouts évitent d'être associés à des courants politiques.
2- La déclaration de M. Camil Bouchard associant cette pratique à la réforme est carrément insignifiante.
3- Ces scouts se font exploiter si on considère combien on leur verse pour cette tâche.