04 juin 2007

La mautadine de tag!

Normalement, je refuse de participer à ce jeu kétaine et infantile. Sauf que là, ça vient de Journaliste d'estrade (le charme incarné quand elle sourit...) et que ça va me donner l'occasion de partager un peu. Alors, allons-y rondement ou carrément, c'est selon.

Règlement: Chaque personne décrit sept choses à propos d’elle-même. Ceux qui ont été «tagués» doivent écrire sur leurs blogues ces sept choses ainsi que ce règlement. Vous devez «taguer» sept autres personnes et les énumérer sur votre blogue. Vous laissez alors sur les blogues de ceux que vous souhaitez «taguer» un commentaire leur indiquant qu’ils ont été «tagués» et les intimant à lire votre blogue.

Chose 1: je lis au moins trois livres par semaine et j'ai un faible pour les écrits reliés à la Deuxième guerre mondiale ainsi qu'à Winston Churchill. La maison déborde de livres et j'en refile au moins deux à trois caisses par année à des collègues avant que l'été n'arrive.

Chose 2: j'ai dans mes cartons un projet de roman de fiction politique. Je ne perds pas espoir de m'y mettre un jour et je sais que le contenu de celui-ci me vaudra une volée de bois vert...

Chose 3: je suis un fan des western de Sergio Leone. Ça ne se soigne définitivement pas.

Chose 4: avant d'enseigner, j'ai pratiqué le journalisme.

Chose 5: mon père avait une cinquième année. Il travaillait dans la construction et posait de la tuile. Il m'a appris le souci du travail bien fait et la notion de ce qu'est l'effort. L'éducation était primordiale pour lui et je ne comprends pas ceux qui dénigrent ou sabotent cet outil de développement personnel, intellectuel, social et économique.

Chose 6 à part ma fille, une des choses dont je suis le plus fier a été d'accompagner mon père et une de ses soeurs dans les derniers moments de leur vie. Je me suis senti privilégié de pouvoir leur tenir la main et d'être là pour eux, même s'ils n'avaient pas toujours conscience de ce qui leur arrivait.

Chose 7: la moyenne dans le bulletin ne m'a jamais traumatisé, même quand je coulais un cours ou que ma note était bien moyenne.

Voilà, c'est fait.

Un dernier point. Je refuse de tagger sept internautes. Par principe.

5 commentaires:

Forsythia a dit…

C'est peut-être quétaine ces trucs-là comme vous le dites.
Par contre, j'avais déjà du respect pour vous et en lisant certains des points relatés ici, j'en ai encore plus.
Accompagner des gens dans leurs derniers moments n'est pas une chose facile. Il faut avoir une force intérieure que peu de gens ont.

Safwan a dit…

Bon bon bon... Moi aussi je trouve ça quétaine ces jeux-là comme la tague, mais étant donné que j'avais été taguée par un bon ami d'enfance, Averlok , j'ai joué le jeu. J'ai hésité avant de taguer sept autres personnes (mon intention était de faire comme toi et de ne refiler la tague à aucun internaute) mais j'ai eu peur que ce jeu devienne sans fin: c'est mon côté ''chicken'' et qu'on ma harcèle avec ça!
Je ne participe jamais aux chaînes de lettres reçues pour courriel que je supprime sans hésiter avec tous les PowerPoint stupides de photos de chats et de glaciers... Mais... qu'est-ce qu'on ne ferait pas pour nos amis-es, hein?
Merci d'avoir embarqué =)

Gooba a dit…

Ah ben! On se laisse charmer par la Journaliste d'estrade! :-)

J'aimerais bien être ta collègue pour me faire refiler une de tes boîtes de livres pour un été. :-)

unautreprof a dit…

Je l'aime bien cette tague qui permet de connaître autre chose sur les gens qu'on lit régulièrement.

J'ai été taguée par 3 personnes alors j'ai gracieusement joué le jeu. Ah et puis, dans le fond, j'étais bien contente de parler de moi. Qu'on me le réclame;)

Zed Blog a dit…

De Bois... vert?

Lecture rapide?

L'outil... Et encore moins que l'on diminue les intellectuels, chercheurs et scientifiques qui jouent un rôle important dans notre société.

C'est une fondation sociale et individuelle essentielle, l'éducation, une pierre précieuse pour toute société. Qu'on observe ce qui se passe en son absence.

C'est profondément intime, accompagner les derniers moments d'un être vivant. Je n'ajoute rien.

Moi aussi je l'aime bien, la tag. En plus de faire connaitre d'autres aspects de nos copains virtuels, elle crée de nouveaux liens, de nouveaux réseaux.

Merci pour tes secrets, Prof masqué!

Moi qui adore jouer, j'avais trouvé ça très drôle quand je l'ai attrapée. Mais c'était cinq choses et cinq personnes. Maintenant, je suis immunisée. :)))