08 mai 2008

Une réflexion pas intelligente comme ça

Quand je regarde cette photo, je me dis qu'au Liban, les gens ont bien d'autres sujets de discussion que le fait qu'il soit écrit «stop» sur les panneaux de signalisation routière.

4 commentaires:

bobbiwatson a dit…

Nous aussi nous devons enlever la poutre qui est dans notre oeil et ce, avant d'enlever la paille qui est dans l'oeil de notre voisin.
Mettre les priorités aux bons endroits : voilà un grand défi :)

Anonyme a dit…

J'ai une collègue libanaise d'origine qui veut aller voir sa mère malade là-bas avec ses deux enfants à la fin juin. Hier, elle était en larmes. "Moi, je peux toujours rester cachée, mais mes deux enfants, je ne pourrai pas les emmener,ils ne pourraient rester enfermés trop longtemps..." Elle en a marre des terroristes qui prennent les gens en otage. Du coup, la copie de l'élève que je ne trouvais pas qui m'occupait nerveusement l'esprit et les mains depuis un petit moment m'a paru une inquiétude assez illusoire...

JONATHAN LIVINSTON

Zed Blog a dit…

Tu me ramènes au tous débuts de mon blogue, où j'expliquais que le Hezbollah est un parti terroriste (Parti de Dieu) ayant notamment pour objectif dans son mandat officiel, l'élimination du peuple hébreu (en toutes lettres).

C'était à l'époque où des gens trouvaient injuste que l'on fasse un plat de nos militants ou personnages publiques devant ou tenant leur drapeau, comme quoi il n'y avait rien là... Il faut savoir aussi que le Hezbollah enjoignait la participation à la manifestation en mentionnant tous les groupes qui seraient présents là. Un opportunisme éhonté, reposant sur notre ignorance politique et en profitant bien, de même que sur celui de notre manque de colonne vertébrale.

Il ne faut pas penser que les Libanais sont tous d'accord pour être envahis par ce parti, qui domine peut-on encore dire indirectement le gouvernement et l'armée. Enfin, si la question t'intéresse...

Et le pire, c'est que pas mal d'entre ceux qui soutiennent Hezbollah sont ici, immigrants avec les petites madames voilés dans l'arrière boutique. Taux de reproduction assuré, surtout que c'est encouragé et payé... par nous...

Je sais bien où je mettrais, personnellement, le mot arrêt ou le mot stop. Parce qu'il y a aussi les immigrants libanais qui sont écoeurés qui se retrouvent ici.

Zed

Safwan a dit…

Y'aura toujours des situations extrêmes qui viendront relativiser nos malheurs. Bobbiwaton parle de priorités: c'est tout à fait indiqué.