08 octobre 2008

Pénurie: et les directions d'école?

On parle beaucoup de la pénurie des profs, mais puis-je soulever qu'il y a aussi pénurie du côté des directions d'école? Les listes de candidats intéressés par ces postes sont plutôt dégarnies.
Sans verser trop dans la méchanceté, quand on se demande pourquoi untel est directeur ou adjoint, il faut se rappeler qu'on manque de candidats lorsque vient le temps de recruter. Résultat: on retient le meilleur ou... le moins pire.
Tout comme les tolérances d'engagement, il arrive qu'on embauche un adjoint qui devra compléter sa formation pendant qu'il travaille avec comme conséquence qu'il néglige parfois son travail ou que sa disponibilité est réduite.
De plus, ces adjoint sont souvent jeunes et n'ont pas le recul critique ou l'expérience nécessaire pour gérer des situations de crise. Ils apprennent sur le tas et les enseignants subissent. Il n'est pas normal de devoir conseiller ton patron sur sa gestion parce qu'il est proprement dépassé.
Enfin, en plus de ce manque d'expérience, on assiste souvent à un véritable jeu de la chaise musicale, ce qui fait qu'une équipe d'enseignants peut connaitre un nombre impressionnant de membres de direction dans un court laps de temps.
Qu'on ne se méprenne pas: il y a d'excellents nouveaux directeurs ou adjoints, mais certains autres font la preuve au quotidien qu'ils doivent leur poste pour des raisons autres que leurs qualités professionnelles.

5 commentaires:

Safwan a dit…

«[...] certains autres font la preuve au quotidien qu'ils doivent leur poste pour des raisons autres que leurs qualités professionnelles.» C'est le cas de mon adjointe cette année. Pourtant, elle n'en est pas à sa première année à un poste de direction. Je sais cependant qu'elle a quitté son ancienne école entre autres en raison de son inefficacité et de sa mauvaise gestion. Mais elle sévit encore. Ailleurs, mais encore.

bobbiwatson a dit…

Je pense que le côté "administrateur" du poste de directeur suscite peu de candidatures, sauf celles de ceux (hommes ou femmes) qui ne veulent plus faire de la pédagogie dans leur école. Peut-être que côtoyer des êtres humains devient aussi difficile?

Chez les adjoints il y a beaucoup d'appelés mais peu de candidats. Quand ils réalisent qu'il auront jusqu'à doubler leur temps de travail, s'ils veulent faire une vraie bonne job d'adjoint! et ce, pour un salaire moindre que ce à quoi ils pourraient s'attendre .... C'est un pensez-y bien!

Ness a dit…

Je vais me faire un peu l'avocate du Diable ici parce que je suis une de "ceux" qui sont intéressés par des postes administratifs.

Dernièrement, j'ai passé une entrevue et des tests psychométriques pour faire partie de la banque de candidature de directions de ma CS. (L'an passé, j'avais effectué un remplacement de 5 mois en tant qu'adjointe et je fais ma maîtrise à temps partiel en administration scolaire.) Il y a 2 postes à combler et donc, ça prenait des évaluations pour des candidats potentiels. J'en suis à ma 5e année d'enseignement. Je sais, je suis jeune, ma vision est différente, mais j'ai entrepris des démarches pour un poste de direction parce que je voulais avoir un plan B (à moyen, long terme). Avec mon remplacement, j'ai eu la chance d'aller expérimenter sur le terrain et j'ai aimé l'expérience. Je crois qu'il y a une façon de faire avancer les choses et d'ailleurs, tranquillement, il y a des changements au niveau de la gestion. Améliorations? Je l'espère. Du moins, je vais essayer d'améliorer le système avec de petits gestes concrets, à ma façon, dans l'école où je serai.

Toujours est-il que je n'ai pas été retenue pour la banque de candidatures. Selon les résultats de mes tests, j'ai encore des choses à travailler (et j'en suis très consciente) et mon "jeune" âge a joué contre moi. Par contre, on m'a reconnu beaucoup de potentiel et donc, d'ici environ 1 an, je pourrai avoir un poste. Ma CS a refusé de me donner un poste parce qu'ils ne veulent pas "brûler" les candidats qui ont du potentiel. D'ailleurs, suite aux entrevues et aux tests, ils ont recruté 1 personne pour la banque de candidatures et il y a encore 2 postes à combler en direction. Ils n'ont pas pris "n'importe qui" juste pour combler le trou et honnêtement, je trouve ça très correct de leur part. Dans les derniers mois, on a beaucoup critiqué la CS à cause des coupures dans les postes de profs/services aux élèves/ressources diverses, mais ça, c'est un bon coup de leur part et je dois le souligner.

Ce que je trouve bien aussi, c'est qu'étant donné qu'ils ont vraiment besoin de monde présentement, ils auraient pu rappeller un des candidats qui n'a pas été choisi pour lui offrir quelque chose même si cette personne ne correspond pas exactement à leurs attentes ou au profil recherché. Il ne l'ont pas fait. Ils ont recommencé le processus de sélection pour la banque de candidatures et ils sont toujours à la recherche de candidats pour des remplacements à combler jusqu'en juin 2009. (Avis aux intéressés.)

Et il ne faut pas juger trop rapidement les gens qui sont intéressés par des postes administratifs. Ce ne sont pas tous des gens qui ne veulent plus faire de la pédagogie ou qui préfèrent se cacher derrière un bureau pour éviter le contact avec les élèves, ou des gens qui ont besoin de sentir qu'ils ont du pouvoir :)

Le professeur masqué a dit…

Ness: tu as raison de nous faire connaitre ton autre côté de la médaille. Par contre, je peux te dire que, dans mon coin, on manque de personnel de direction. On va même les recruter à l'extérieur.

Ness a dit…

Je crois que chez nous aussi ils vont recruter des gens à l'extérieur... Ils n'ont pas le choix, parce qu'ils n'arrivent pas à combler les postes avec des candidats "à l'interne"...