15 novembre 2008

Les CP se font attendre...

Une des promesses de Mme Courchesne dans le cadre de son plan sur le français a été d'augmenter le nombre de conseillers pédagogiques spécialisés dans cette matière. Cette mesure les ramène en quelque sorte au niveau d'avant les coupures et les fusions des commissions scolaires.

Tout d'abord, chez nous, les CP ont été embauchés en novembre. On voit la rapidité de l'appareil scolaire... Mais le plus rigolo est qu'ils ne sont même pas en poste! En effet, il s'agit de profs pour lesquels on ne trouve pas de remplaçant. Impossible pour eux d'entrer dans leurs nouvelles fonctions avant qu'on ne leur ait trouvé un remplaçant.

Chez nous, on a embauché des profs d'expérience, mais dans certaines CS, on m'a signalé que ceux-ci étaient plutôt verts. Il ne sera pas facile pour eux de se faire valoir.

4 commentaires:

Zed Blog a dit…

Je propose que des élèves remplacent les profs, ce qui réduirait aussi, du coup, le nombre d'élèves dans une classe sans occasionner de prime de dépassement et de perte de locaux.

On parie?

Zed¦X

bobbiwatson a dit…

Pour avoir des CP, il faut des profs
Pour avoir des profs, il faut avoir des élèves.


Des élèves, on en a
Des profs, on en manque : il faudrait les clôner pour arriver à 2400
Et on pense avoir 100 CP bientôt?

Tout ça, c'est de la poudre aux yeux! Y'a pas à dire : le MELS est un spécialiste dans cette compétence!

Anne-Julie a dit…

Hmmm...
à ma CS, notre CP en anglais n'a jamais enseigné l'anglais... et n'est pas trop trop 'ferrée' en réforme! Rien d'aidant!

Dans ses trois derniers couriels, on n'y retrouve que des sites internet pour trouver des 'clip-arts'. C'est pas fort fort comme CP !

bobbiwatson a dit…

Marois promet 1000 médecins de famille; Courchesne promet 2400 nouveaux profs et 100 CP : ont-elles trouvé la machine à clôner?