05 novembre 2011

Sondage: les journées pédagogiques

C'est connu: les enseignants ont deux mois de vacances et des journées pédagogiques pour lire des revues.

Dans les faits, est-ce que je me fais des idées où ces journées sont devenues des journées administratives où l'on nous montre comment gérer ci, comment gérer ça, comment remplir tel formulaire? C'est bien simple: j'ai l'impression que la bureaucratie est devenue verticale, du MELS jusqu'aux enseignants. Et dire qu'on pourrait consacrer ce temps à des activités plus utiles pour nos élèves!

De plus, ces journées sont aussi devenues celles des absents compensés. Impossible de véritablement tenir une rencontre efficace: il manque toujours des collègues à qui l'on remet des heures faites en trop ou partis dans un congrès ou une formation quelconque!

Un petit sondage pour me dire si je suis dans l'erreur. Je reviendrai sur le sondage précédent sous peu.

6 commentaires:

Maman au carré a dit…

Les pédagos me servent aussi à assister aux formations de conseillers pédagogiques plus ou moins au fait de nos réalités.
Puisque ce sont eux qui insistent pour que j'y aille, j'ai donc choisi: satisfaire les appétits bureaucratiques de mes supérieurs...

Veers a dit…

Même son de cloche dans un CEGEP: Je préfère encore les jours où j'ai des cours que les journées de "disponibilités".

Ces journées sont souvent réunions par dessus réunions, formations, rencontres et/ou colloques.

Mais encore une fois, ca dépend beaucoup des professeurs. Ceux qui sont les plus impliqués dans la vie départementale sont généralement présent lors de ces journées alors que les autres voient ca comme une journée de congé.

Qui a dit "Tous égaux devant la convention collective"?

Juillet a dit…

Ces journées, j'en aurais tellement besoin pour planifier, corriger, bâtir mes projets éducatifs ou tout simplement me mettre à jour dans mes retours d'appel, mon ménage ou les communications avec divers intervenants ou collègues. Malheureusement, je suis d'avis qu'on nous fait perdre notre temps (pour qui? pourquoi?) avec des formations bidons ou des réunions improductives. Ca me gruge tellement d'énergie d'être débordée de travail et de me faire mettre des bâtons dans les roues...

Lia a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Lia a dit…

Chez nous, la bureaucratisation des profs se poursuit et il est devenu difficile d'avoir des journées pédagogiques qui ne sont pas toutes découpées en activités dirigées par la direction.

Catherine a dit…

Vous avez dit "journée pédagogique"? Connais pas...