29 juillet 2009

La grippe A(H1N1) et les femmes enceintes

Je mets en ligne ce lien vers un article publié sur Cyberpresse à l'effet que la grippe A(H1N1)présenterait plus de risques pour les femmes enceintes.

Les femmes enceintes atteintes du virus A(H1N1) de la grippe ont quatre fois plus de risques de souffrir de complications impliquant une hospitalisation et présentent un taux de mortalité plus élevé que la moyenne, selon une étude américaine publiée mercredi.

5 commentaires:

Zed Blog a dit…

C'est pourquoi elles sont en priorité sur la liste de vaccination.

Bonne journée, Monsieur Masqué!

Zed ¦)

Mathieu a dit…

Et malgré ce cri d'alarme conjoint de la part des scientifiques et des médias (AKA Power Corp), des milliers de femmes imprudentes vont continuer d'être enceinte.

Dans quel monde vivons-nous?
Je vous le demande.

Anonyme a dit…

Les risques de complications augmentent chez la femme enceinte, mais le risque de contraction du virus n'est pas plus grand que chez un autre individu.

Mathieu, êtes-vous cloîtré à la maison pour ne pas contracter ce virus ? Sinon, vous êtes un imprudent !

Aussi, nous pouvons accuser les personnes âgées d'être imprudentes, parce que celles-ci sont aussi plus vulnérables. Même chose pour les personnes ayant leur système immunitaire déjà affaibli par la maladie. Comme ces gens sont imprudents !!!

Vous savez Mathieu, la grossesse présente des risque pour la santé de la femme, grippe ou non, et ce depuis toujours. Il est certain qu'occidentaux sommes plus à l'abris des risques reliées à la grossesse, mais il y a toujours des risques.

Maintenant, monsieur Mathieu, allez remercier votre mère d'avoir pris ce rique. Parce que sans la présence de cette imprudente dans votre vie, vous ne pourriez pas profiter de votre droit à la libre expression dont vous jouissez sans trop grande réflexion !

Mathieu a dit…

Cher/Chère anonyme, vous n'êtes visiblement pas familier/familière avec le sarcasme.

Mon commentaire se voulait une dénonciation de l'appareil médiatique qui tente de faire peur à la population avec des non-nouvelles comme celle-ci qui ne fait que surfer sur la vague de panique A(H1N1) qu'il a lui même contribué à créer, pour dire ce que tout le monde sait déjà, soit qu'un virus, quelqu'il soit, présente plus de risque de complications chez une femme enceinte.

simpledream a dit…

Tout le monde sait qu'une personne enceinte est plus fragile qu'une autre: cessons donc le débat.

La rentrée arrive à grands pas (1 dodo pour les profs) et la Santé publique nous a dit aujourd'hui qu'il n'y avait actuellement pas de problèmes. Rassurons les profs et protégeons les femmes enceintes.