17 avril 2010

Le prof masqué rasé

J'ai la boule à zéro ou presque. Deux millimètres. Il y a une demi-heure, je les avais aux épaules.

C'est une drôle de sensation de se couper les cheveux de la sorte. On se les lave et le tout est terminé en 15 secondes alors qu'il fallait au moins 10 minutes auparavant. Finie la sensation des cheveux dans le vent en voiture... Fini le plaisir de se tresser des couettes... Finie la possibilité de se cacher derrière les réunions pédagogiques plates...

Mais voilà que commence le feeling de sentir le vent sur mon crâne... le temps gagné à ne pas les brosser et à les laver... le désagrément d'en trouver un peu partout dans la maison...

Évidemment, les élèves vont réagir quand ils me verront en classe lundi. C'est fou comme un petit changement les affecte.

Tiens, un petit souvenir. Un jeudi soir, il y a longtemps, j'avais les cheveux longs. Veston en tweed, lunettes cerclées or, chemise et noeud papillon.

Le lendemain, journée pédagogique, j'arrivais à l'école les cheveux rasés, les lunettes fumées noires, mon T-shirt Harley Davidson et mon Perfecto.

La directrice, qui ne me reconnaissait définitivement pas, avait envoyé un adjoint pour m'identifier. Je lui avais alors expliqué ce changement de look par le fait que j'avais décidé de devenir bouncer dans un bar topless de la région pour arrondir mes fins de mois...

15 commentaires:

Armande Simplette a dit…

Mon fils se rase le coco depuis deux ans environ et... je n'ai fait aucune économie substantielle sur le shampoing!!! Procurez-vous une tuque... il parait que la brise est vite mordante sur les extrémités à découvert.

Anonyme a dit…

Un peu froid, non?

Anonyme a dit…

Cheveux aux épaules? Tu as les épaules basses. Espérons que ta clippeuse et ton clipper ont tenu compte de la longueur réelle de ta chevelure.

Le professeur masqué a dit…

C'est le fun de voir des anonymes qui se révèlent en écrivant leur message...

Julie a dit…

C'est-tu un pari perdu parce que les Canadiens ont perdu, eux autres aussi?

Klassy a dit…

Il n'y a pas longtemps, j'ai acheté une teinture noire avec reflets bleus, mais sur ma tête, ça a donné bleu avec des reflets noirs !
Je me souviens de la tête des élèves... "Madame, tu as les cheveux bleus!!!!!".

Vive les néons !

Drew a dit…

J'sais de quoi tu parles! Me suis retrouvé en kiwi moi aussi mais c'était une erreur du barbier dans mon cas...

Mais bon, j'ai eu de bons commentaires à l'école :-)

*Gang de têteux*

Le professeur masqué a dit…

Pas un pari. Ça fait deux ans que je ne les avais pas coupés. Alors, hier, je me suis passé cela au clipper comme un grand...

Ness Eva a dit…

À DÉCOUVRIR!! Vous aimerez, je crois.

http://educapsules.wordpress.com/

Bonne journée :)

Missmath a dit…

Moi je dis qu'un tel billet devrait obligatoirement s'accompagner de photos.

Anonyme a dit…

La dernière tonte n'était-elle pas au profit de la société canadienne du cancer ??? Je me souviens t'avoir acheté une mèche... que je n'ai jamais reçue d'ailleurs! ;)

Safwan a dit…

J'adore ton anecdote! J'aurais aimé voir ça. Je me doute de l'identité de la directrice en question. Ce devrait être assez drôle merci. Tu pourrais la refaire demain; ça passerait bien dans le contexte des négos ;oP

Avec ton changement aussi radical, en première secondaire, tu vas avoir réactions à gérer en masse...lol

Anonyme a dit…

Lunettes cerclées or et noeud papillon: en quelle année? 1950 ??????

bobbiwatson a dit…

Finalement, quelle a été la réaction de tes élèves? Pas trop traumatisés? C'est quand même un traumatisme dont ils se relèveront facilement.

folle à lier a dit…

En un mot : sympathique!