21 avril 2010

Payer son matériel de bureau

RueFrontenac rapporte que les professeurs du cégep Maisonneuve doivent payer leur matériel de bureau. Article savoureux.

Un mot juste pour dire que, depuis des années, on m'alloue 10$ par année pour cela. Et vous?

10 commentaires:

Isabelle a dit…

Cette année, j'ai reçu 15$. Avec cela, j'ai acheté une nouvelle carte du monde pour mon tableau d'affichage, des transparents, des crayons et stylos à prêter aux élèves qui arrivent les mains vides, des autocollants. Ah oui, aussi quelques magazines et un nouveau livre pour mon coin-lecture. :-)

Jonathan Livingston a dit…

Mettons qu'on fait un petit calcul juste pour le plaisir pur.

Posons 80 000 profs dans le secteur jeune, posons que 1 fonctionnaire de l'éducation gagne environ en moyenne 80 000 $/an en fin de carrière.

Un fonctionnaire en moins fait donc environ 1$ par prof pour du matériel scolaire ou nécessaire à son travail.

Combien de fonctionnaires à la retraite non remplacés faudrait-il donc pour avoir une enveloppe raisonnable pour couvrir nos besoins?

Moi, j'aime bien le modèle finlandais finalement dans son côté très décentralisé. Imaginez aussi moins de fonctionnaires de l'éducation = moins de langue de bois et de prose de déconnectés de la réalité dans les programmes. Il y a des gains à faire de ce côté, faudrait mettre un homme là-dessus!

Missmath a dit…

Est-ce qu'on doit inclure aussi toutes les dépenses de matériel informatique, cartouche d'encre, achat de logiciels que l'on fait pour le travail ?

Le professeur masqué a dit…

Isabelle: dis-moi ou tu magasines! Tout cela pour 15$

Jonathan: grand éclat de rire. Imagine combien rapporterait un sous-ministre

Miss: tout, tout, tout!

Veers a dit…

Pour ma part, j'ai droit à 15$ par année. Mais dans mon cas (Professeur en Technique informatique au CEGEP) c'est suffisant puisque j'utilise au maximum l'ordinateur.

mais je dois avouer que la première année, ca fait peu pour acheter un minimum fonctionnel (Crayon, Tablette, Brocheuses, ...)

Rouge a dit…

Je travaille dans deux universités différentes, la première ne me donne pas un sou, mais couvre une partie des photocopies (je n'ose m'avancer, je crois que c'est 1,50$ par étudiant). La deuxième me donne une enveloppe de 50$ pour l'ensemble de mon oeuvre.

Isabelle a dit…

Pff... j'imagine que ça doit être pour ça que j'enseigne le français, non les mathématiques. ;-)

15$, ça doit couvrir une partie des taxes de vente de ma facture...

Julie a dit…

Dans mon cégep, "on" fournit l'encre et les imprimantes à raison de 300 impressions par session. "On" fournit aussi les ordinateurs, mais comme j'enseigne en français, mon département "hérite" des vieux qui ne servent plus en informatique ou en électro. Alors, on leur met une pelletée de charbon à tous les matins pour les faire fonctionner.
Crayons? Papier? Brocheuse? Tutti quanti? Dans mon budget. Depuis le temps que j'enseigne, j'ai sûrement des parts chez Bureau en gros...

Anonyme a dit…

PM: toi qui es un amoureux des livres je pensais que tu ferais un billet sur ce sujet.
Profitez de la Journée du livre et du droit d'auteur: c'est vendredi le 23 avril. Les librairies indépendantes offrent un recueil de nouvelles et les autres offrent des fleurs :(

Il faudrait redéfinir les critères de la "librairie indépendante".

bobbiwatson a dit…

D'après les résultats de ton sondage on dirait qu'en moyenne vous avez, en moyenne, peu d'allocations pour vos effets scolaires. Devrez-vous vous faire sponsoriser? Une levée de fonds peut-être?