11 juillet 2007

L'histoire d'une rive à l'autre

Dans la veine Mes lubbies de voyage, un autre de mes points d'attention lorsque je visite notre belle province, ce sont les ponts couverts. Fort populaires à l'époque de la colonisation et jusqu'au début du XXe siècle, ceux-ci sont tombés en désuétude et ont été souvent laissés à l'abandon. Il a fallu de nombreuses pressions sur le gouvernement québécois et les municipalités pour qu'on réalise l'importance historique de cet élément de notre patrimoine culturel.

On compte environ 90 ponts couverts au Québec, majoritairement situés en Abitibi et dans les Cantons de l'Est. Certains sont encore ouverts à la circulation automobile. Le plus près de la région métropolitaine, je crois, est situé à Berthier.

Pour en savoir plus, il existe le site suivant que je vous invite à consulter à cause des nombreuses informations qu'il contient ainsi qu'un très beau livre intitulé Les ponts couverts du Québec. Généralement, avant de partir en voyage, Mme Masquée et moi nous assurons d'avoir cet ouvrage dans notre Masquéemobile et nous le consultons afin d'établir notre trajet.

Voici quelques-unes des photos de ponts couverts québécois prises lors d'escapades automobiles. Je me ferai un vilain plaisir de les identifier lors d'un prochain billet! Et ne vous gênez pas pour m'indiquer vos préférences!




































































































































2 commentaires:

Forsythia a dit…

C'est superbe.
Merci de nous offrir des "petites vacances instantanées" PM ! :)
J'en ai bien besoin.

Madame masquée a dit…

Il faut dire que celui sous la brume était assez impressionnant. La rivière semblait plutôt menaçante ce jour-là...