12 octobre 2007

Interrogations impertinentes

On a porté à mon attention le slogan d'un plan stratégique d'une commission scolaire. Il va comme suit: «Pour que plus d'élèves réussissent et qu'ils réussissent mieux.»

J'avoue qu'à moins que ce dernier ne se veuille poétique, je ne comprends pas. Comment peut-on réussir MIEUX? Réussir n'est donc plus suffisant? Déjà qu'on vise la réussite du plus grand nombre, va-t-il falloir qu'ils réussissent tous MIEUX les uns les autres?

Des questions comme ça...

8 commentaires:

Dobby a dit…

Mais voyons, prof masqué, évidemment qu'ils peuvent réussir mieux les élèves!!! À force de niveler par le bas, il y a eeeeeeennn masse de place pour le mieux. Vous voyez, c'est super positif et motivateur de réussir mieux avec des attentes si basses!!

Zed Blog a dit…

J'espère que ça ne veut pas dire mieux « que les autres ».

Aïe, la compétition... On ne veut pas de ça chez nous. L'important, c'est de participer, d'aller à l'école aussi souvent qu'on peut, quoi, et d'entrer dans le local de la classe aussi souvent qu'on peut, dans le meilleur état de conscience possible.

Réponse imperméable à ton interrogation impertinente.

Zed ;-)

Hortensia a dit…

C'est quand tu es impertinent que tu es le plus pertinent, si je puis m'exprimer ainsi! ;-)

Gooba a dit…

J'aurais appelé le billet Interrogations pertinentes! :o)

Le professeur masqué a dit…

Hortensia: dans un roman que je lis actuellement (L'ombre du vent), je suis tombé sur un personnage secondaire qui s'appelle... Hortensia. C'est une soeur qui travaille dans un asile. Un lien avec toi? : )

Hortensia a dit…

Mise à part ma chasteté et le fait que je travaille dans un endroit qui, par moment, tient de l'asile, non, aucun lien. ;-)

Puis, c'est bon ce livre?

souimi a dit…

Ça me fait penser aux gens qui disent qu'ils ont donné leur 110% ou leur 150%. Il me semble que 100%, c'est assez. Non?

Zed Blog a dit…

Souimi,

Il faut croire que c'est à l'image du système d'évaluation... et pas seulement en éducation!

Zed