11 octobre 2007

Bonsoir, il est parti!

Enfin, le bon sens a prévalu! Il aura fallu deux jours pour qu'on convainque ce serviteur de l'État de quitter son poste. Quelle honte!

Espérons que RBO n'en fera qu'une bouchée dans son spécial de fin d'année et que des poursuites criminelles seront portées contre ce que je crois être un fraudeur. Yves Boisvert, de La Presse, a d'ailleurs écrit plusieurs bons textes à ce sujet (ici, ici et ici).

4 commentaires:

La Marsouine a dit…

Ben oui hein! Je sais pas mais messemble qu'à côté de la définition de «politicien verreux», dans le dictionnaire, faudrait mettre sa photo. C'est pathétique là! Le gars commence par nier, ensuite il pète sa coche contre le monde qui l'ont dénoncé, après il met le blâme sur quelqu'un d'autre, il en rajoute en minimisant l'importance de son geste et POUR FINIR il quitte son poste en voulant faire son grand philantrope et dire que c'est pour le bien de ses électeurs.

On a les dirigeants qu'on mérite (surtout quand on vote pour eux)...

fillettedouteuse a dit…

Comme il est beau ha ha c'étais une litote

Zed Blog a dit…

Comment disent les anglos, déjà? Ah oui...

« I'll drink to that... »

:) Zed

Sylvain a dit…

Sur cette photo, je trouve qu'il ressemble à François Pérusse avec une moumoute ;-)

Scusez-la, mais ça m'a frappé... et fait rire, alors je partage !