07 février 2009

Des directions et des vacances

Je ne sais pas si le phénomène est nouveau ou s'il s'est simplement amplifié, mais depuis quatre ans, je remarque que j'entends de plus en plus parler de directions d'école qui s'absentent durant l'année scolaire pour gôûter aux joies des vacances.

N'y voyez pas de jalousie, même les profs, eux, ne peuvent quitter de la sorte, mais je comprends mal qu'on puisse laisser le navire alors qu'on bénéficie autant de jours de congé déjà prévus.

Ce qui est enrageant aussi, c'est que, dans le merveilleux et lent monde de l'éducation, les choses trainent déjà en longueur si en plus il faut en rajouter... Et ce, c'est sans compter toutes ces réunions, ces perfectionnements qui font qu'on commence même à être heureux de voir un directeur à l'école! je ne parle pas non plus du message implicite qu'un tel comportement passe quant à la motivation au travail.

Un prof agirait de la sorte...

7 commentaires:

Étienne a dit…

Comme certains sont des empêcheurs de tourner en rond (quand on tourne dans le bon sens), peut-être font-ils moins de dégât ainsi?

Un directeur d'école pour adultes de la CSDM a étouffé, il y a quelques années, une tentative de mobilisation de ses profs en les rassurant et en leur signifiant que l'école ne fermerait pas et qu'il y veillerait.

Pendant ce temps, il travaillait en coulisse pour la cause adverse. Je suppose que c'est aujourd'hui un des « Big Boss ».

bobbiwatson a dit…

Quand une direction d'école part en vacances pendant l'année scolaire elle est remplacée par le professeur responsable ou la secrétaire (au primaire) ou par l'adjoint responsable ou toute autre personne nommée (au secondaire). Elles nous prouvent ainsi qu'elles sont facilement remplaçables :)

Vous les profs vous n'avez "aucun remplaçant responsable" pour vous remplacer si vous partiez en vacances. Voilà donc la preuve que vous êtes irremplaçables (dans vos classes) et que sans vous, l'école ne fonctionnerait pas aussi bien :)

bobbiwatson a dit…

Prof pas en vacances!
Si tu disais à ta direction d'école que tu pars pour "un périple dans les ruines Mayas et Incas du Mexique" au lieu de leur dire que tu vas en villégiature à Punta Cana, ça donnerait quoi? On t'accorderait tes vacances sans problème. On te les accorderait encore plus rapidement si tu disais que tu "vas visiter les éditeurs européens, rencontrer des libraires spécialisés dans la littérature pour tes petits de un et en profiter pour visiter le Salon du livre de Paris". Tu passerais alors pour être vraiment professionnel au travers tes vacances "prises sur du temps accumulé".

Au fait, vous les profs, avez-vous droit d'accumuler du temps "on the side"? Avez-vous droit à "du temps compensé"? Que dit votre convention collective?

garamond335 a dit…

Si je me fie à ce que je vois dans «Virginie», le Directeur peut s'en aller n'importe où, le sous-directeur va prendre sa place et faire aussi bien l'affaire.
Pour les prfs, c'est pas aussi faciule...
Fabienne a-t-elle raison ?

Anonyme a dit…

À Bobbiwatson :

Du temps accumulé pour les profs ! Ha ha ha ! Quelle bonne blague !

Nous on bénévole, on a la vôôôôcation ! C'est quand on refuse de bénévoler qu'on passe pour des gens qui ne sont pas professionnels !

Anonyme a dit…

A mon école (secondaire), quelques collègues enseignants-es ont l'habitude de partir en vacances "soleil" durant l'année scolaire (ils/elles s'absentent, à leurs frais, et sont remplacés-es)) durant une semaine, voire deux...

JF

Le professeur masqué a dit…

JF: chez nous, on nous a déjà fait sentir que cela pourrait être un motif de renvoi. La convention collective détermine les motifs reconnus d'absence.Et il faut parfois fournir des billets médicaux pour des absences, comme on le fait avec nos élèves. Safwan pourrait t'en toucher un mot. J'ai assez hâte que ma mére motive mes absences au travail...