15 avril 2007

Le bonheur

Hier soir, j'étais au restaurant avec Mme Masquée quand une table à côté de la nôtre s'est animée grandement. À grands coups de sacres et d'une voix forte, six adultes d'un âge certain expliquaient que la jeunesse manquait de respect, sacrament, que la religion, tabarnak, devrait revenir dans les écoles, que les Juifs et les Témoins de Jehova, ostie de ciboire, c'est du bon monde mais... Puis, les Musulmans, là, criss, avec leur serviette sur la tête...

Bref, un douceureux mélange d'Elvis Gratton, de Hérouxville et de Gilles Proulx. Jamais je n'aurais tolérer un tel discours et un tel manque de savoir-vivre dans ma classe. Mais là, au restaurant, que faire? Peut-être s'agissait-il des parents de mes élèves?

Je repensais alors au fait que je vis dans une des villes les plus bienheureuses de la province. Et je me demandais si je tenais à être si heureux finalement...

6 commentaires:

souimi a dit…

Ouais, ça fait dur parfois. Comme le parent qui arrive à la réunion et qui commence à cruiser. Quel manque de classe. C'est mal dégrossi comme ce n'est pas possible.

J'ai fait un billet il y a quelques mois concernant les sacres. C'est L'Éducation de Petit Michou. Mon beau Petit Michou que j'adore. Tu peux aller le lire. C'était une journée assez amusante alors que les ciboires, les calices et les hosties revolaient.

Francois a dit…

Anecdote absolument savoureuse. Je parie que ces gens ne sont pas même conscients de leurs postillons.

Anonyme a dit…

Les jeunes ont le dos large!

Bien sûr, il y en a certains auxquels ont aurait envie d’apprendre à vivre, mais est-ce que l’impolitesse, le manque de savoir vivre et la grossièreté ne sont l’apanage que des adolescents? Sûrement pas! On oublie trop souvent que les enfants apprennent par l’exemple. Je ne compte même plus le nombre de fois ou je me suis fait ‘rentrée dedans’ par des adultes ou des gens d’un certain âge trop pressés d’entrer dans le métro ou l’autobus, et ce, avant même que les autres passagers soient descendus. D’après moi, si les adolescents sont sourds à cause du Ipod, certains de leurs ainées sont sûrement aveugles pour ne sembler même pas remarquer les gens qui se trouve devant eux!

Bien sûr, on pourrait s’amuser à argumenter qui des jeunes ou des vieux, des blancs ou des noirs, des musulmans ou des témoins de Jéhovah sont les plus impolis, les plus fatigants, les plus….

La bêtise humaine est humaine, personne n’a dit qu’elle avait un âge, un sexe ou une religion! Je crois que le meilleur moyen de contrer celle-ci est de sourire à ceux qui vous font ch*** et de passer rapidement à autre chose…

Hortensia a dit…

Pauvre de vous, c'est triste d'être aussi heureux. (n'importe quoi!)

Mais, au fait, prof masqué, ce qui m'intéresse, c'est ce que vous avez mangé et si vous avez dû subir vos voisins pendant tout votre repas.

(bon, d'accord, je sais, on a rarement vu de commentaires aussi inutiles. Cerveau de prof en état d'épuisement ici.) ;-)

Le professeur masqué a dit…

J'ai mangé et ma rage et ma salade de poulet.

Mme Masquée est moi avons fait preuve de patience. Nous avons eu l'idée d'ajouter à la cacophonie générale en parlant des joies de la masturbation et de divers autres sujets que la morale et la décence m'empêchent d'aborder ici. Cependant, enseignant dans la région, je me suis dit que...

Et puis zut! la prochaine fois, j'irai manger à Montréal! Ville de malheur et de tranquillité!

Safwan a dit…

Professeur masqué:
En effet, la situation que tu decris dans ton billet rejoint la mienne! Je trouve bien drôle que les deux se soient produites dans la même région...hihihi