14 août 2007

J'cours les concours!

Un autre petit clin d'oeil que vous avez peut-être lu: ce fait divers publié sur Cyberpresse.

«Jaison Biagini, professeur d'art, a dû démissionner de son poste pour avoir honoré un rendez-vous avec une vedette du cinéma pornographique gagné dans un concours radiophonique.

Le conseil d'administration du lycée de Monessen, près de Pittsburgh, en Pennsylvanie, a accepté jeudi soir la démission de l'enseignant, en poste depuis 14 ans dans cet établissement.

M. Biagini, qui s'était rendu à Saint-Petersburg en Floride le mois dernier pour rencontrer la star du porno Akira, a expliqué au journal Valley Independent de Monessen avoir participé au concours uniquement pour bénéficier d'un voyage gratuit et visiter le musée Salvador Dali de la ville.»

14 commentaires:

la marâtre a dit…

Et même s'il avait participé au concours pour la rencontrer... PIS?? La dame en question est majeure, on ne parle pas de porn infantile ici. Je comprends que nous devons être des modèles pour nos élèves, mais peut-on avoir une vie en-dehors de l'école, par pitié? Pas moyen de prendre un minimum de vacances du merveilleux monde de l'enseignement????

Anonyme a dit…

Totalement ridicule! Pourquoi la vie privée d'un enseignant devrait nécessairement entacher sa vie professionnelle?

Le Prof a dit…

Bien contente de savoir que je ne suis pas la seule à penser comme vous le faites!
Un président américain peut garder sa job en ayant fait des guilis-guilis dans le bureau ovale, mais pas un prof qui fait 10 fois moins pire...

Tant que l'homme en question était dans la légalité, je ne vois rien de mal.

Hortensia a dit…

Ce qui me choque, ce n'est pas que l'enseignant ait participé à ce concours débile (même si on peut se questionner sur son équilibre émotif et sexuel), c'est le puritanisme américain.

Ici, on en aurait peut-être parlé dans les médias pour faire frémir les vierges offensées, et l'enseignant se serait probablement fait taper sur les doigts, mais il n'aurait pas perdu son travail. Il s'agit de sa vie privée après tout.

Magrah a dit…

Au Québec, on aime les anti-héros assumés. Faute avouée = popularité.
Politicien et cocaïne
Chanteur rock et prison
Politicien/animateur TV et vol qualifié

...

Et dans mon école, le prof le plus populaire est celui qui n'hésite pas à partager une bière avec les élèves qu'il croise au bar du coin... s'il ne les invite pas lui-même...

Mais prof et star porno? Je ne sais pas si ça passerait...

Gooba a dit…

Come on, qui n'a jamais visionné un film porno?? C'est interdit par la loi? Il était majeur, non? Franchement!

Safwan a dit…

Ah! les États-Unis puritains. Les mêmes qui ont classé The Simpsons 13 ans et plus...parce qu'on voit le «pénis» (peut-on vraiment parler en ces termes, car on parle quand même d'un dessin, de quelques traits sur fond jaune?!?) de Bart 2-3 secondes.

Magrah a dit…

Ce n'est pas tant de visionner le film (dans l'intimité de son foyer) que d'en faire la promotion... s'afficher la bouille à côté d'une star du porno, me semble que ça te fait légèrement perdre de ta crédibilité auprès de la gente adolescente par la suite...

Gooba a dit…

Peut-être, Magrah, mais c'est quand même sa vie PRIVÉE!!!

Le professeur masqué a dit…

La marâtre: tout est une question de valeurs et, dans certaines régions, aux États-Unis, on est très à cheval sur certains principes.

Anonyme: pour certains, l'enseignant est un modèle social. Donc, il est tenu à un comportement exemplaire.

Le prof: oui, mais ironiquement, les Américains sont à la fois très durs mais aussi très protecteurs à l'égard de leur président. Ils ont une relation fascinante avec celui qui dirige leur pays. Qu'on pense à Nixon, à Clinton, à Reagan... Pour cet enseignant, la légalité n'a rien à voir. On parle de morale et, là, les choses sont élastiques. Il se peut aussi, on ne sait pas tout de l'histoire, qu'il y ait autre chose derrière cette démission. C'est le danger de commenter avec si peu d'informations.

Hortensia: soyez sûr que certains médias en auraient parlé.

Magrah: et le prof pusher, vous connaissez?

Gooba: anecdote: essayez de louer un film «olé-olé» dans votre région quand les préposés au club vidéo sont des élèves de votre école. C'est arrivé à un collègue et on en a entendu parler... C'est peut-être pour cela ue certains sont abonnés à Illico! : )

Safwan: le petit bout de saucisse de bart a valu une cote de 13 ans et plus! Quand je pense à tous ces films américains avec des poupounes et de la violence à en vomir...

Gooba a dit…

J'ai compris le principe, Prof masqué! Je me passe de films olé-olé depuis que j'habite dans un petit village où tout le monde se connaît! :-) Même s'il me venait l'envie d'en louer un, jamais je n'oserais aller devant la petite madame au comptoir avec ÇA dans les mains! Mouahahahah!

Le professeur masqué a dit…

Quand je lis votre commentaire, je pense toujours à cette scène d'un film de Woody Allen ou un grand timide tente de s'acheter en douce une revue porno. Il la cache parmi deux ou trois journaux et arrive à la caisse. L'employée commence à effectuer la transaction, pitonne le prix d'un journal, s'arrête à la revue compromettant et s'écrie tout à coup, à l'intention d'un autre commis, d'une voix claire et forte: «Paul, combien coût le magazine XYZ déjà?» Jouissif...

Gooba a dit…

;-)

Anonyme a dit…

Vraiment nul, l'Amérique est devenue un des pays les plus arriérés du monde avec un puritanisme outrancier, Tout se pratique mais surtout bien caché. Le pire c'est que le monde prend exemple sur ce modèle bon pour les ordures. Toute la merde vient de l'Amérique