27 août 2007

Une courte dictée de rentrée

Demain, je cherche les problèmes. Et j'enseigne comme si c'était ma dernière année à l'école. Voici donc le texte de la dictée de rentrée que je réserve à mes nouveaux élèves. C'est pas réforme, je le sais.

Courte dictée symptomatique

Le français est ce qui nous a permis de nous affirmer comme peuple en Amérique du Nord. En tant que Québécois, nous sommes fiers de parler cette langue qui a évolué au fil du temps et qui est admirée par tous comme étant celle de la diplomatie. Les subtilités qu’elle a conservées sont nécessaires à l’élaboration d’une pensée claire et précise. Aussi, comme terre d’accueil de nombreux immigrants, nous nous devons de leur montrer combien elle nous est précieuse et importante en la parlant bien, en la parlant mieux.

Je vous en recause demain. Mais vous pouvez commenter et m'assassiner verbalement...
Au fait, j'ai une chanson thématique pour ma rentrée. Born to be wild de Steppenwolf, ça vous dit quelque chose?

10 commentaires:

souimi a dit…

Vous assassiner? Pourquoi???

Bonne rentrée!

unautreprof a dit…

Une dictée le premier jour? Ah, comme j'aime le secondaire;)

Bonne rentrée

Zed Blog a dit…

Mes chats adorent ta dictée et moi que j'y succombe.

La suite???

Zed :)

Safwan a dit…

Moi, je fais faire un quotient de fierté linguistique et je parle du statut du Québec en Amérique du Nord comme seul territoire à y défendre la culture et la langue françaises. Je n'ai jamais eu de mauvais commentaires ou d'appels des parents. Je ne le fais pas cette année, car j'ai déjà eu le 2/3 de mes élèves, donc ce serait répètitif. Tu m'en donneras des nouvelles...

Lia a dit…

Salutations et meilleurs voeux de la rentrée scolaire d'une collègue de 5e secondaire au Prof masqué. J'ai découvert votre blogue il y a deux jours et je m'y promène avec délice. C'est la rentrée des élèves demain et le jour 1 mercredi.

Je n'ai aucune raison de vous assassiner, elle est bien, cette dictée, pas trop vache, courte. Propos absolument d'actualité, propice à générer des débats (on ne perd pas de vue le texte argumentatif). Mes collègues et moi utilisons souvent des dictées provenant d'un vieux recueil de 1929 édité par le département de l'Instruction publique de l'époque. Les dictées de fin d'étude (9e année) sont atrocement corsées. Nos élèves en pleurent. Mais pour notre première dictée, nous serons gentilles. Ce sera un extrait de bouquin de Martin Gray. Notre titre: "Qu'est-ce qu'un kamikaze?".

Catherine a dit…

Vous pouvez vous gâter de cette façon au secondaire... Probablement que ça passerait moins bien au primaire. Quoi que... Ça pourrait être amusant! :)

Safwan a dit…

Alors, on veut avoir des nouveles! Auras-tu une méchante sanction disciplinaire? Un méchant blâme? À suivre...

Lia a dit…

Et puis? Cette dictée? Combien de morts? En lisant les commentaires d'habitués de votre blogue, cher Prof masqué, j'hésite entre deux compréhensions du phénomène. Primo, vous n'avez pas le droit de donner de dictées dans votre établissement pour cause de pratiques pédagogiques préhistoriques. Secundo, tout cela n'est qu'ironie de la part de collègues et vous êtes bel et bien libre de choisir vos interventions pédagos.

Le professeur masqué a dit…

Souimi: ben, si vous saviez, il y a quelques années, à quel point, avec la réfooooooorme, on nous annonçait (prof, direction, cp) qu'on ne devrait plus donner de dictée parce que c'était antipédagogique et que cela allait nuire aux enfants. Je n'exagère pas.

Un autre prof: la dictée est un prétexte. On peut ne faire qu'écrire une seule phrase et travailler l'écriture malgré tout.

Zed: si vous avez appris à écrire à vos chats, je vous engage!

Safwan: le bout politique sera fait aujourd'hui avec la correction. Je te reviendrai là-dessus.

Lia: Est-ce parce que les nouveaux manuels ne sont pas arrivés que vous utilisez ceux de 1929? : )

Catherine: il faudrait adapter, bien sûr, mais l'objectif d'être fier d'être francophone en Amérique du Nord devrait rester le même.

Safwan: retour promis aujourd'hui!

Lia: beaucoup d'ironie, mais l'humour a toujours un certain fond de vérité.

opgie.net a dit…

d'autres idées de dictées...
http://www.ladictee.fr