12 décembre 2007

Les déjeuners masqués

C'est presque rendue une tradition: avant chaque gros examen d'étape en écriture, j'invite mes élèves à réviser la matière tout en déjeunant en classe. Oh! mon grille-pain n'a rien de comparable avec celui de la photo illustrant ce billet, mais mon vieux Sunbeam 1977 est vaillant.

Au menu donc: du pain grillé, du beurre d'arachides, des confitures pas trop chimiques, à l'occasion des fruits, le tout évidemment fourni à même mon épicerie.

L'idée de ces déjeuners d'avant exeamen m'est venue pour plusieurs raisons

Tout d'abord, plusieurs élèves ne déjeunent pas en se levant. Ils le font à l'école, quand il le font bien sûr! C'est donc une occasion de leur montrer qu'il ne faut pas travailler l'estomac vide. Je joins la parole aux actes. Être conséquent avec son enseignement, c'est fout comme ça vous donne de la crédibilité et comme les élèves vous estiment pour ce que vous faites pour eux.

Il y a aussi ces quelques élèves de mon coin pour qui le déjeuner que j'organise est un repas qui ne coûte rien à leur famille. Ma banlieue riche a des poches de pauvreté, quoi qu'on en pense. J'accueille tout le monde sans exception, parfois même les élèves de mes collègues. Donc, impossible d'identifier qui est là et pourquoi.

Enfin, il y a des raisons pédagogiques. Ce déjeuner est avant tout une occasion pour les élèves de réviser, d'échanger sur l'examen à venir. Il me permet aussi de répondre à leurs dernières questions et de rassurer les plus anxieux.

Avec les années, j'ai compris que cette formule était gagnante et ne présentait que des avantages. Les quelques dollars que coûte ce déjeuner sont un investissement éducatif bien placé. Plus de la moitié de mes élèves viennent faire leur tour, ce qui est un bon résultat quand on sait que l'autre moitié prend l'autobus scolaire!

Une nouveauté cette année: le beurre d'arachides sera sur une table à part, avec son couteau. On va appeler cela un accommodement alimentaire. J'ai demandé à mes élèves s'il y en avait qui était allergique au Super Smoth Crémeux de Kraft. Aucun. On va juste s'assurer d'éviter la contamination croisée au cas...

9 commentaires:

noisette sociale a dit…

Je salue bien bas votre initiative! Je trouve ça vraiment admirable comme geste et surtout, c'est tellement pertinent. C'est trop vrai, malheureusement, que plusieurs élèves partent trop souvent à l'école le matin le ventre vide et c'est vrai autant dans les quartiers pauvres de Montréal que dans les riches banlieues, comme vous le soulignez si bien. C'est primordial de déjeuner le matin si on veut se concentrer adéquatement sur ses études et ça l'est encore plus un matin d'examen. Je crois qu'il faudrait parler plus souvent de gestes comme ceux-là pour conscientiser la population sur cette problématique.

Safwan a dit…

J'aime beaucoup ton idée. En prévision du 1er mai 2008, j'y songe pour mon groupe de 5... À suivre!
Je regarde mes 22 filles sur 31 dans ce groupe et plusieurs d'entre elles grignotent n'importe quoi entre les cours, à la course de surcroît (on a trois périodes le matin, c'est long, plusieurs ont le ventre vide à la première et déjeunent entre le 1 et la 2). Ton idée va peut-être faire des p'tits jusque chez nous!

souimi a dit…

Excellente idée! Je ne prépare pas le déjeuner aux élèves, ils ont le droit de manger en tout temps. Tout ce qu'ils veulent. Je retiens l'idée du grille-pain car c'est vrai que plusieurs jeunes n'ont qu'une cigarette dans le corps le matin...

Le professeur masqué a dit…

Le plus déprimant, c'est que je suis convaicu que la cafétéria, si elle savait ce que je fais, aurait le pouvoir de mettre fin à cette activité.

Poussière d'étoiles a dit…

Excellente initiative prof masqué! Encore une fois, plus qu'à la hauteur des attentes que votre lectorat blogguesque (? !) attend de vous!

Sérieusement, au delà du blabla, je retiens l'idée aussi! Ça pourrait m'être utile un jour!

Merci du partage!

Lud. a dit…

Excellente idée. En plus de socialiser, d'avoir unmoment pour discuter (avec le prof ou entre élèves) à propos del'examen permet d'éviter bien des angoisses. J'aurais aimé participer à de tels déjeuners!! =]

Hortensia a dit…

Je veux venir!
J'espère qu'il y a des bananes avec le Super Smoth Crémeux de Kraft!;-)

Le professeur masqué a dit…

Lud: Effectivement, ça calme bien des élèves nerveux.

Hortensia: Non, mes élèves n'aiment pas expérimenter, on dirait. Je leur ai parlé de mes fameux toasts au beurre de peanuts, confiture et fromage trempées dans le lait au chocolat... Ils ont failli s'évanouir!

Anonyme a dit…

J'aime, j'adore...je trippe quoi! C'est une idée super que je vais apporter dans ma classe (6e année).
Accomodements alimentaires obligent, j'exclurai volontairement le beurre d'arachide de notre déjeuné.
Je pensais le remplacer par mon petit spécial perso: toasts, fromage cheddar, ketchup...mais j'ai peur de ne pas faire fureur!