26 décembre 2007

Bingo de Noël!

Avant de vous raconter mon Noël médical, je me permets un billet pour vous expliquer que ma famille est FOLLE!

Chaque Noël, nous nous réunissons, mes frères, soeurs, mes neveux et nièces, conjoints et conjointes (honteux et courageux) pour célébrer Noël. Les moins de 18 ans sont outrageusement gâtés par tous les grands alors ces derniers procèdent plutôt entre eux à un échange de cadeaux selon des règles ancestrales remontant à la nuit des temps et changeant chaque année au gré des humeurs de chacun. Quelques points demeurent cependant immuables.

Tout d'abord, les cadeaux doivent tous respecter un thème déterminé par l'hôte de la soirée. Par exemple: 1976, argent, carré-carreau-«carreauté»... Vous voyez le genre?

Ensuite, tous les présents sont réunis au centre du salon et le premier à choisir un cadeau est déterminé par une endiablée partie de bingo! Vous avez bien lu: une partie de bingo! Comment deux avocats, un fermier, une agente d'immeuble, une fonctionnaire, un agent d'assurances et un enseignant ont-ils pu en venir à déterminer qui choisirait en premier en jouant au bingo demeure un mystère. On écarte l'hypothèse de la drogue et de la boisson puisque ma famille est de nature sobre, du moins sur ce point.

Toujours est-il qu'il est possible de «voler» le cadeau d'un participant si celui pigé ne nous plait pas. La personne «volée» peut alors alors en «cambrioler» une autre ou choisir parmi les cadeaux pas encore déballé. Généralement, les embrouilles surviennent lorsqu'on détermine les conditions entourant les «vols». Celles-ci varient d'une année à l'autre et manquent parfois de cohérence. Avec deux avocats d'avis différents, le litige prend parfois bin du temps à plaider.

Cette année, avec le thème 1976, on retrouvait parmi les cadeaux offerts des DVD de films et des CD de cette année mémorable (Rocky, King Kong, Rolling Stones, Pink Floyd), des souvenirs olympiques, des souvenirs électoraux et un gigot d'agneau, un de mes frères ayant commencé ses études en agriculture cette année-là.

Si vous vous demandez pourquoi le Professeur masqué est parfois fêlé, vous venez sûrement de comprendre qu'il s'agit d'une question de génétique.

12 commentaires:

bobbiwatson a dit…

Si les gens fêlés ont une famille avec laquelle ils peuvent s'amuser, je veux bien devenir fêlée!

Renée-Claude a dit…

J'adore l'idée de la thématique annuelle et le mix "cadeau-voleur" & bingo. C'est fou, mais ça dit s'amuser fort par chez vous !

Chez nous, on fait une pige, donc on a un seul cadeau d'adulte à acheter. Mais depuis que mon beauf a eu le malheur une année de donner son cadeau à ma soeur dans un emballage "laid" (complexant à propos son manque de talent pour les beaux emballages, il avait collé sur le cadeau toutes sortes de choses, ce qui a donné un résultat fort original !), on s'est mis à offrir des cadeaux à l'emballage caractérisant la personne à qui il est destiné.

Plus souvent qu'autrement, l'emballage ne contient qu'un certificat-cadeau, mais c'est fou comme on se donne du mal pour faire "ze" emballage !

Finalement... ma famille est pas plus "saine" que la vôtre ! Hi Hi !

unautreprof a dit…

C'est dans ces partys que l'on voit justement de quoi est faite notre famille.
Chez nous, cette année, on a sorti les 33 tours et c'est avec Elton et Michel Fugain & le big bazar pour ne nommer qu'eux,qu'on a passé la soirée : "C'est la fêêêête, la fêêêêête!"
"I remember when rock was young"

Missmath a dit…

Peut-on s'inscrire quelque part pour faire partie de cette famille ?

Armand a dit…

Chère Missmath,
C'est très facile: il te suffit d'épouser un célibataire déjà membre de cette Famille...
Amitiés

souimi a dit…

Tiens, une autre famille fêlée. Remarque que je préfère les ambiances psychotroniques de ma gang de malades aux ambiances de salon mortuaire.

lud a dit…

Ça a l'air très amusant! Chez ma belle famille, le principe de «prendre» le cadeau d'un autre est aussi de mise... j'ai trouvé ça bien drôle, ça met de l'ambiance!

Encre a dit…

Je croyais avoir tout vu en matière de perversions, mais là!!!...

Que ça doit être le fun chez vous!!!!!!

Le professeur masqué a dit…

Bobbi: ma famille n'est pas si amusante. Elle a appris à être moins pire avec le temps. On a un long héritage qui fait que je suis malade de peur et que je vomis chaque avant-midi du 24. Étonnant, hein? J'y reviendrai

Renée-Claude: j'aime bien le concept de l'emballage. Les petits détails faits avec le coeur sont bien plus importants que le cadeau parfois. Dans cette veine, Mme masquée a eu droit à un magnifique emballage de carton, de papier journal et de «duck tape» cette année. Comme elle questionnait mes talents d'emballeur l'année dernière, je lui ai montré le pire dont j'étais capable...

Un autre prof: Michel Fuguain: n'importe quand! Je mime les chansons aussi!

Miss Math et encre: attendez avant de vous abonner...

Armand: le célibataire, c'est le fermier éleveur de moutons.

Souimi: ouins, quoique certaines veillées au salon ont parfois des allures de party...

Lud: l'important, au départ, est d'avoir des cadeaux de même valeur. Ça évite la jalouise.

Poussière d'étoiles a dit…

Je suis d'une famille platement normale...

Viiiite tous à l'asiiiiile!

Et oubliez-moi pas sul bord du ch'min là!

Safwan a dit…

Tu n'as pas vu ma famille pour traiter la tienne de fêlée... Nous avons aussi fait ce jeu d'échange de cadeaux, mais sous le thème «Je l'ai eu, j'en veux plus». J'ai usé d'un marketing agressif pour me débarrasser de ma chandelle de verre dépoli en forme de coeur (ouache!) que ma mère avait sournoisement glissée dans l'échange sans m'en parler. Je suis repartie avec une magnifiiiique calculatrice de poche :-)
Je retiens votre manière de faire pour l'an prochain: ça me semble plus amusant =)

La Mère à Boire a dit…

Dans la famille de mon mari, chaque année, y'a un mononcle ou un neveu qui se déguise en père Noël pour pousser toujours un peu plus loin le mensonge que l'on fait aux enfants. Moi, avec les miens, j'ai décidé de ne pas leur y faire croire, et je suis parfaitement en paix avec mon choix! Le père Noël est un personnage de légende au même titre que Cendrillon ou le Petit Poucet, et pas plus qu'eux. On embarque dans la fête, mais quand mon fils me pose des questions sur le bonhomme Noël, je lui réponds que c'est pour le fun, que c'est une histoire qu'on se raconte, que l'on fait semblant, pour s'amuser, c'est tout.

Aux yeux de beaucoup de gens, ce que je fais là, c'est de la cruauté parentale sévère! Comique...