13 août 2009

Hydro-Québec donne 250 000$ à un collège privé (ajout)

Lisez cet article publié dans La Presse ce matin. Quant à moi, il s'agit d'un véritable scandale!

Les écoles publiques peinent à joindre les deux bouts et Hydro-Québec, qui augmente ses tarifs sans arrêt, versera 250 000$ au collège Notre-Dame de Montréal.

Quelques petits indices:
- Le PDG d'Hydro-Québec, Thierry Vandal, est aussi président du conseil d'administration du collège Notre-Dame;
- Thierry Vandal a étudié à Notre-Dame;
- Hydro-Québec n'a pu citer aucun autre exemple de don du genre à une école publique.

Honnêtement, moi qui travaille dans une école publique, je suis ulcéré!

******

En fin d'après-midi, on apprenait que le collège Notre-Dame renonçait au don d'Hydro-Québec à cause de la controverse qu,il suscite. Mais quelle idée absurde! Il aurait dû garder l'argent et le distribuer aux écoles publiques du quartier qui en ont bien besoin.

10 commentaires:

Jonathan Livingston a dit…

L'ostentation des gens au pouvoir avec les instruments d'état et collectif est toujours plus choquante.

Libérez-nous des libéraux!

Jonathan Livingston a dit…

Euh, le lien ne fonctionne pas...

Amélie a dit…

Ça c'est le genre de nouvelle qui me met de mauvaise humeur le matin. Je souhaite vivement que ce «don» soit annulé et que s'il y a eu de l'argent déjà versé, que celui-ci soit remboursé. Non, mais, il y a des limites à prendre les gens pour des caves, Grrr!

Le Prof a dit…

Que Thierry Vandal, en son nom personnel, donne 250000$ au collège, ça peut passer...

Que Thierry Vandal, pdg d'une entreprise privée, remet 250000$ au collège au nom de sa compagnie, ça passe toujours...

Mais ce qu'il vient de faire avec une société d'état, ça passe pas pantoute!

Ce qui est triste, c'est que le secteur public passe encore pour un "téteux de subventions", dont les grandes entreprises n'ont rien à foutre parce c'est bien connu, hein, les écoles publiques sont des ramassis de demeurés dont les diplômés n'iront jamais à l'université et n'auront jamais accès aux meilleurs emplois. Après tout, "Une chance qu'il y a des écoles privées, sinon il n'y aurait pas de médecins ou d'ingénieurs" comme j'ai déjà lu sur un forum de lecteurs...

Je parie que mon ancien directeur (et du même coup, la ville de Québec) aurait aimé recevoir 250000$ pour la construction du terrain de football: cela aurait permis de régler le quart de la facture. Mais bon, je suppose qu'il pouvait s'en passer, on est teeeeeellement privilégié au public...

hélène a dit…

Bonjour
je suis outrée par une telle donation . Je viens d'appeler le député de ma circonscription Jean Talon ( Dr Bolduc,) pour lui faire savoir mon insastisfaction. J' ai dit que si le don n'était pas retiré, je l'enjoignais alors de donner aussi 250000 à la polyvalente de sa circonscription qui a besoin d'un nouveau gymnase et d'un auditorium, compte tenu de sa nombreuse clientèle.
Aucun bon sens....Je verrai si l'attaché politique me rappelle...
bonne journée
Hélène

simpledream a dit…

Membres des divers CÉ des écoles publiques activez-vous pour aller chercher des gens riches qui donneront à vos écoles! M. Cadotte a dit qu'il réussissait à le faire quand il était commissaire: un défi?

Le publique a des CÉ et le privé a des CA: la voilà la différence.

Zed Blog a dit…

Je viens de me rendre compte que nous parlons de la même chose. Oui, moi aussi, j'ai mon ostensoir de voyage!

Zed :!

Zed Blog a dit…

Ce n'est pas à Hydro-Québec de distribuer l'argent des contribuables, à qui que ce soit.

Et de l'autre main, il continue à venir fouiller dans nos poches, celles des plus démunis aussi. Quelle hypocrisie? Non, pire. Quel manque de respect le plus élémentaire envers la démocratie et envers la population, surtout la plus démunie.

Faut-il ajouter que la raison des augmentations à nos portes pendant l'année qui vient et approuvée par l'autre gouvernement (puisque nous en avons maintenant deux, trois si on compte le fédéral) est la crise et les surplus à écouler alors que les dégâts écologiques sont causés par le manque de production énergétique et la crainte énorme d'en manquer.

Il y a quelque chose qui me blesse quand je m'appuie sur le dossier de ma chaise. Penses-tu que cela pourrait être la poignée que j'ai dans le dos?

(...)

Zed

Anonyme a dit…

Et maintenant il y a un 200000$ de plus pour le collège PRIVÉ Jean-de-Brébeuf... d'où M. Vandal est diplômé (mais ça semble t-il n'est que le fruit du hasard bien sûr... )

Je propose l'abolition du financement des écoles privées par le gouvernement... et la démission de Vandal.

cendrillon a dit…

Abolissons TOUTES les subventions au privé même le 60% du gouvernement! Si des parents veulent envoyer leur progéniture au privé qu'ils en assument les coûts! Ailleurs c'est ce qui se fait.

Au public il y a un aussi bon enseignement qu'au privé. Au privé et au public on retrouve des enseignant(e)s SUPer et aussi des ultra pochitudes.