03 août 2009

Revoir le calendrier scolaire

Il semblerait qu'un éditorialiste de La Presse ait mangé un muffin au pot hier. Il suggère en effet rien de moins de déplacer de deux semaines la rélâche scolaire estivale sous prétexte que, depuis quelques années, il ne fait pas beau en juillet.

On peut s'interroger sur la pertinence de la forme du calendrier scolaire, mais une telle idée est pour le moins...

Lisez les réponses des internautes. Disons qu'il en prend pour son rhume.

3 commentaires:

Missmath a dit…

Un calendrier variable : école tous les jours de pluie, de froid, de verglas, congé dès qu'il fait beau et des services de garde 24/24, 7/7, voilà ce qu'il nous faudrait.

Il reste deux muffins.

Zed Blog a dit…

C'est vrai que la forme du calendrier est totalement à revoir. Me semble qu'octogonal serait moins pire...

De plus, ayant l'approche socio-constructiviste en tête, vaudrait mieux demander aux élèves de deviner ou déduire eux-mêmes les dates à partir des rapprochements qu'il font entre leur envie d'aller à l'école et la météo. Les dates pourraient se répéter. C'est un cheminement personnel, après tout. Ils pourraient au besoin apprendre à écrire les mois de 1 à 12, pour ensuite transférer cette connaissance, compétence (???) tranversable tranférable sur les oeufs qui servent à la fabrication des muffins.

Zed ;-)

Anonyme a dit…

Une autre grande découverte...
"À trop évaluer les élèves, on les inciterait à tricher"
http://www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/education/200908/08/01-890880-a-trop-evaluer-les-eleves-on-les-inciterait-a-tricher.php
Cessez donc d'évaluer... vous les traumatisez, ces pauvres petits. Et pensez donc aux beaux week-ends que cela vous ferait...

Mooki