19 septembre 2009

Cacher ce voile (la suite) - ajout

Ce message est une réaction à la suite des propos de Karakorom et Femme libre. Je trouvais plus pertinent d'en faire un billet à part.

Ben oui, mon école est dans un 450 éloigné. Donc, il s'agit de notre première élève voilée. Il y a eu le problème que les autres jeunes ne comprenaient pas pourquoi elle pouvait être voilée et qu'ils ne pouvaient pas être couverts. Je sais: ce sont deux choses différentes.

Je comprends le type d'argument invoqué par Karakorom et Femme libre mais, en même temps, il a quelque chose de paradoxal :«Si on ne la prend pas voilée, ça va être pire pour elle.» Vous ne trouvez pas cela étrange de dire qu'on doit accepter une jeune voilée parce que, sinon, ses parents vont la brimer? Comment peut-on croire qu'elle porte librement ce voile si on prête aux parents de pareilles intentions?

On s'insurge quand on voit, aux États-Unis, de jeunes enfants ou adolescents porter des T-shirt haineux à l'égard d'Obama en disant que leurs parents les endoctrinent. Mais quand on prétend qu'il s'agit de religion, oups! on marche tout de suite sur des oeufs.

Même chose quand on parle du cours d'éthique et culture religieuse. Les parents catholiques qui contestent ce cours sont vus comme des extrémistes, leurs enfants comme des endoctrinés.

En même temps, je cherche toujours dans le Coran ou il est clairement indiqué qu'une femme doit porter le voile. Je repense à cette journaliste musulmane qu'on a voulu châtier parce qu'elle a porté un pantalon. Là encore, ou est-il précisé dans le Coran que c'est interdit? Pourquoi, dans certains pays à dominance musulmane, les hommes sont-ils obligés de conserver la barbe et d'autres pas?

Ça me turlupine.

Et ça me vaut d'être traité rien de moins que de laïciste haineux de la part d'un intervenant ici.

19 commentaires:

Une femme libre a dit…

Une enfant de douze ans ne porte pas librement le voile, elle obéit à ses parents et à cet âge, oui, il faut encore obéir à ses parents. Au collège privé, les enfants ne portent pas l'uniforme par choix non plus, c'est la règle et ils la respectent, aime, aime pas.

Des tshirts haineux prônent la haine et sont donc inacceptables. Un foulard sur la tête ne prône pas la haine.

Les parents catholiques qui empêchent leurs enfants de profiter du cours d'éthique et de culture religieuse privent leurs enfants de leur droit au savoir.

Je suis pour le droit à l'éducation pour tous, dans le respect des croyances. Plus un individu est éduqué, plus il peut faire des choix éclairés. Ce n'est pas en refusant les gens différents qu'on va leur permettre de s'intégrer.

En fait, le fameux cours d'éthique et de culture religieuse devrait aussi être suivi par les professeurs, ce qui leur permettrait de comprendre davantage les religions qui ne ressemblent pas à celle de leur enfance.

zia a dit…

N'oublions pas dans tout ce débat que plusieurs communautés religieuses chrétiennes catholiques font encore porter le voile aux religieuses. Et personne ne s'insurge de celà!!!

Le professeur masqué a dit…

Une femme libre: dans un premier temps, l'autorité parentale n'est pas garante de tout, je crois. J'ai enseigné à des élèves grecques qui étaient purement et simplement exploitées par leurs frères et leur père. «C'est culturel», qu'elles m'ont répondu. Méchante culture... Un vrai berceau de la démocratie!

De plus, je pense qu'il existe un monde de différence entre l'idéologie derrière un costume scolaire et un voile. Come on! Parlez de choses semblables si vous voulez argumenter!

Je cherche toujours ou il est écrit dans le Coran qu'une femme musulmane doit porter le voile. Et vous n'avez pas répondu à cette question: acceptez-vous qu'une femme ait été condamnée au fouet par des autorités religieuses parce qu'elle porte des pantalons?

Pour l'instant, je remarque qu'il existe bien peu de religions ou la femme est dominante et je comprends que le respect des traditions religieuses vous semble plus important que le respect des êtres humains.

De plus, je n'ai pas parlé de refuser des gens à l'école. Et je comprends mal que vous acceptiez que des parents refuseraient d'envoyer une enfant à l'école sur une base religieuse qu'on ne m'a pas encore démontré. Il me semble qu'avant de parler d'intolérance, il faudrait faire la preuve que certains principes religieux sont fondamentaux et excluent certains accommodements.

L'exemple français mériterait d'être analysée sur ce point. C'est fou comment certaines individus préconisant une religion X sont accommodants parfois alors qu'au début, ils revendiquaient des droits.

Quant à votre dernier commentaire que je l'estime pédant et suffisant, si vous comprenez mieux l'islam que moi, bien j'attends que vous me faisiez la preuve qu'une femme doit être obligatoirement voilée dans cette religion. Sinon, désolé, mais votre suggestion ne vaut pas les pixels sur lesquels je le lis. Il est facile de donner des leçons aux autres, surtout quand on ne m'a pas montré qu'on connaissait la matière.

C'est pas compliqué: tant qu'on ne me montrera pas que le voile est obligatoire dans le Coran, vous écrivez pour rien. C'est du vent. Des bondieuseries vides de sens.

Zia: effectivement, sauf que votre comparaison est inappropriée. On n'est pas religieuse à 12 ans et on choisit généralement de porter le voile lorsqu'on est plus âgée. On peut même choisir sa communauté selon certains principes. Je connais une soeur que je n'ai jamais vue en cornette et qui peut, contrairement si elle était une simple femme saoudienne, conduire une voiture.

Prof Malgré Tout a dit…

Les Talibans doivent garder une barbe d'au moins 10 cm. C'est peut-être pour compenser pour le pubis qui se doit d'être toujours bien rasé.

J'déconne pas.

Anonyme a dit…

Aïe encore un laïciste haineux qui enseigne, masqué.

À quelle école enseignez-vous pour que je le fasse savoir ?

Une femme libre a dit…

Acceptez-vous qu'une femme soit condamnée au fouet parce qu'elle porte des pantalons?

Non mais, le voile vous aveugle et vous devenez carrément démagogique.

Vous me faites peur.

Le professeur masqué a dit…

Femme libre: le voile vous empêche surtout de lire ce que j'écris. Vite, vous rédigez une petite réponse à saveur d'insulte et vous croyez vous en tirer comme cela? Quelle profondeur comme répartie! Un peu d'intelligence, que diable!

Pas un mot sur l'autorité parentale vs la morale et certaines valeurs de notre société.

Pas un mot sur l'endroit dans le Coran ou il est clairement spécifié que la femme doit porter un voile.

Pas un mot sur l'intransigence religieuse de certains parents ou individus.

Anonyme: la menace est un bel exemple de tolérance et de discussion. Avoir voulu faire la preuve de votre bêtise et de votre intransigence, je n'aurais pu faire mieux moi-même.

Qui vous a suggéré que j'étais laïc? Qui vous a dit que j'étais haineux?

Les élèves musulmans à qui j'ai enseignés par le passé et avec qui je parlais religion ouvertement? Cette jeune élève voilée dont j'ai rapporté immédiat le cas à ma direction pour qu'on s'assure qu'elle soit accueillie comme le demande les différentes idrectives de ma commission scolaire?

S'il est haineux de s'interroger sur le bienfondé d'une pratique religieuse, le monde va mal en tab...

Et cher anonyme, c'est ou dans le Coran le passage...

Le professeur masqué a dit…

Femme libre: moi, ce qui m'effraie, c'est votre manque de rÉflexion, votre manque de profondeur devant certaines questions.

On pose des questions, on débat d'un sujet éthique et vous sautez dans des généralités, dans des leçons de morale è la noix sans pousser plus loin. Come on! Un peu de neurones! Un peu de recherche dans vos arguments!

Le professeur masqué a dit…

PMT: attention: mon nano-nyme va vouloir savoir dans quelle école tu enseignes...

Air fou a dit…

Comment un T-shirt haineux peut-il être refusé et un vêtement religieux pour femmes, un couteau pour les hommes, représentant la guerre (« sainte ») accepté?

Très, très simple. La haine des femmes, c'est nor-mal. Toutes des putes en puissance.

PMT a d'ailleurs exactement raison.

Et en quoi, s'il vous plait, le fait que le Coran mentionne ou pas qu'on doive rester « modeste » (juste elles, hein), cacher ses attributs et considérer les hommes comme des porcs incontrôlables justifierait-il encore cette haine profonde envers les femmes?

Faut lire, ostensoir, regarder toutes ces femmes, souvent soupçonnées d'avoir commis n'importe quelle niaiserie interdite et c'est pas ce qui manque (une rumeur ça se part si facilement) enterrées jusqu'à la tête et lapidées avec des roches juste correctes pour les blesser sans les tuer, leur jeter de l'acide au visage, bref informez-vous (YouTube a des trucs très éducatifs, notamment) et respectez donc celles et ceux qui meurent à cause de l'indifférence au sujet de TOUTES les différences.

Les religions, et ce sont ici même au Québec, des arabophones, qui le disent, souvent plus fort que nous, le clament, sont toutes patriarcales et discriminatoires envers les femmes et tout ce qui ne ressemble pas au modèle du « vrai » homme. Ici, vous avez la chance d'adapter vos croyances sans vous faire tuer. Pourtant vous seriez apostasiés/es sur le champs si on savait en haut lieu ce que vous faites et pensez!

Le rasage féminin répond à un fantasme de pédophilie. Le Coran parle du paradis... vous savez ce qu'est le paradis coranique? Non? Bien lisez. Informez-vous. C'est une responsabilité des humains de se soucier du sort des autres humains. C'est sûr, c'est plus dur et pas mal moins bonbon à avaler.

Neda, vous connaissez? C'est une iranienne, une femme parmi tant et tant et tant d'autres... Et des hommes pendus sur la place publique parce qu'ils ne sont pas d'accord ou soupçonnés de ne pas être d'accord avec ce système théocratique, moi, en tout cas, ça me touche en titi.

Ce n'est pas exactement ce que je cherchais, mais je n'ai guère le temps aujourd'hui. Google ou tout autre moteur de recherche informera les véritables intéressés/es.

Mais c'est rien que des femmes, tsé. Ah et les hommes aussi au bout du compte...

Zed qui en parle abondamment chez elle, justement ces derniers temps. Cliquez sur Air fou de ce commentaire, le lien de PM n'est pas à jour, si jamais vous êtes intéressés/es.

(Désolée de prendre autant de place.)

Safwan a dit…

Une femme libre dont on ne peut lire le blogue que sur invitation. Un Anoynme qui ne blogue même pas lui-même. On manque de cran, ici.

Karakorom a dit…

Je ferais abstraction des autres commentaires ci-haut. Je sais que le voile est un sujet delicat, mon point de depart etait surtout que je connais plusieurs ecoles ou de jeunes filles voilees sont inscrites et cela ne cause pas de probleme mais je comprends aussi que si vous enseigne loin des grands centres, des questions peuvent emergees.

Mais a titre indicatif, les versets ou l on parle du voile sont ceux-ci :
Sourate 33, verset 59

0 Prophète ! prescris à tes épouses, à tes filles et aux femmes des croyants d'abaisser un voile sur leur visage. Il sera la marque de leur vertu et un frein contre les propos des hommes. Dieu est indulgent et miséricordieux.

et Sourate 24, verset 31
Commande aux femmes qui croient de baisser leurs yeux et d'être chastes, de ne découvrir de leurs ornements que ce qui est en évidence, de couvrir leurs seins de voile, de ne faire voir leurs ornements qu'à leurs maris ou à leurs pères, ou aux pères de leurs maris, à leurs fils ou aux fils de leurs maris, à leurs frères ou aux fils de frères, aux fils de leurs sœurs, ou aux femmes de ceux-ci, ou à leurs esclaves acquêts de leurs mains droites, ou aux domestiques mâles qui n'ont point besoin de femmes, ou aux enfants qui ne distinguent pas encore les parties sexuelles d'une femme. Que les femmes n'agitent point les pieds de manière à faire voir les ornements cachés. Tournez vos cœurs vers Dieu, afin que vous soyez heureux.

Il faut faire attention puisque selon les traductions, les versets ne seront pas necessairement les memes.

Aussi, il faut comprendre que l Islam est base sur deux choses : le Coran mais aussi la Sunna. Parfois, le Coran n est pas assez explicite ou detaille et la Sunna (la tradition du Prophete) vient expliquer.

Le voile est une obligation pour le femme au meme titre que la barbe devrait l etre pour l homme.

Une jeune fille qui a ete elevee dans une foyer musulman, selon les bases de cette religion devrait comprendre pourquoi elle porte et doit porter le voile. Evidemment, cela releve des parents, qui peuvent attendre (le voile peut etre porte avant la puberte pour se pratiquer mais a la puberte, la jeune fille musulmane devrait le porter).

Malheureusement, on s arrete souvent a l image que projette le voile et aux prejuges qui viennent avec et on ne cherche jamais a aller plus loin...

desolee pour le manque d accent...j ai un clavier anglais...

Une Peste! a dit…

Bon, c'est bien joli que cela soit écrit dans le coran. Mais qu'est-ce que cela "démontre" au juste?

Dans la bible, ils (qui ça "ils", by the way?) affirment qu'Eve a été créee de la côte d'Adam.

Come on. Y a personne qui croit ça! On n'est pas apparu ici, pouf, comme des aliens portés sur la main d'une divité barbu.

Donc.
Quelle est l'importance de savoir que les raisons - du port du voile - soient écrites dans un livre sensément sacré? So? Sacré pour QUI? Écrit par qui? Écrit quand?

On a le droit de poser des questions? Ou bedon, c'est le genre d'interrogations qui nous disqualifie d'avoir un jour accès au royaume des z'Élus?

Est-ce que pour être élu(e), faut croire sans poser de questions? J'espère que non. Ce serait terrible.

Terrible, parce que je me fends le cul à la semaine longue à ouvrir la tête de mes élèves, à leur faire comprendre qu'on a l'air de con fini lorsque ne fait que répéter (tout croche!) ce qu'on a lu sur internet, ce que la voisine a dit, ce que JLuc Mongrain raconte, ce qu'on voit dans les vidéos de Youtube, ce qu'ils recoivent comme scrap dans leur boites-courriels leur promettant mer et monde en échange d'un clic de souris.

Vérifiez! Validez! informez-vous! Ne vous laissez pas bourrer comme des outres! Ayez votre opinion en cherchant vous-même l'information.

Quelles sont les références? Qui a dit cela? Quand? Pourquoi? Quelle est l'intention? L'agenda caché derrière tout ça? Le lobbyisme n'est pas une invention moderne, j'vous souligne. Alors, je me les casse à les maintenir hors de l'eau. Pour qu'ils cessent les généralisations stupides, les lieux commun et pis les morales à deux cennes.

Alors, par pitié pour le travail de sensibilisation à leur intelligence personnelle (et non collective), à leur libre-arbitre que je fais; ne me dites pas:

«Qu'hors de la Foi dans l'Absolu, point de salut.»

Sinon, criss, je m'en va vendre des souliers. J'perdrai pas davantage mon temps.

Cela dit.
Je n'y crois pas.
Je ne crois pas.
Ni en dieu, ni au diable, ni que la bible, le coran - ou qu'importe - soient des livres inspirés.

Personne ne me fera avaler ça.
Cela, c'est mon opinion personnelle. Et puisque les croyants de ce monde s'autorisent à exposer leurs croyances à tout venant, là, ici et encore là sans que l'on puisse faire autre chose que d'opiner du bonnet. Because on est poli. Moi, ce matin, j'ai des envies d'avoir l'espace pour dire que je ne crois en rien de cela.

Si cela heurte, bin too bad. Ils consulteront. Perso, cela me heurte aussi lorsqu'on m'oblige à entendre le délire religieux (de certains, absolument) qui voient des signes partout. Qui se montre tellement meilleur(e) humain(e)s que moi. Je suis une âme perdue, pov de moi. Non, c'pas plaisant que ce mépris tout juste recouvert sous une mince couche de vernis.

Soyez heurté(e)s ceux qui le veulent. Pour une fois, vous saurez ce qu'on vit, nous les miiichants non-croyants, chaque fois qu'on doit entendre les discours pontifiants sur le présumé vide sidéral de notre vie spirituelle, l'insignifiance de nos introspections personnelles, puisqu'on ne bénéficie pas des lumières d'Allah, Krisna, Jehova ou Jésus pour nous guider.

Faque.
Donc.
Alors.
Z'ainsi.
J'suis hot en marqueurs, je sais. C'pour vous tenir en haleine.

Mieux que ça.
C'est un état CIVIL ici.
1. La religion, on l'a mise dehors.
2. Le port du voile, pour ce qu'il suppose et SIGNIFIE comme soumission de la femme à l'homme (réf. Sourate 33, verset 59), heurte au minimum la moitié de la population.

Parce que si ce n'est toutes les femmes québécoises; des hommes prennent leur places délaissées par celles qui n'y voient pas d'offense.

Re-donc.
État civil.
Les citoyens ont autorité sur ce qui se passent dans l'état qu'ils composent.

Un référendum sur la question?
J'embarque.

Et que la majorité l'emporte.

Le professeur masqué a dit…

Karakorom: j'espérais votre commentaire et je me disais que vous seriez ouverte au dialogue même, si parfois, ce n'est pas toujours évident. On n'est pas obligés d'être d'accord. J'aime juste comprendre, même si je ne serai peut-être pas d'accord sur rien.

Donc, j'ai deux questions: la Sunna. Qu'est-ce que c'est? je peux aller su Wikipédia, mais j'aime bien aussi avoir une définition moins encyclopédique.

Ensuite, peut-on obtenir des dispenses comme dans la religion catholique? Exemple: je pense à cet astronaute pakistanais, je crois, qui ne pouvait pas faire ses prières comme d'habitude parce qu'en orbite terrestre, il aurait passé son temps à prier...

Enfin,que font les étudiantes en France?

unautreprof a dit…

J'ajoute à "Vérifiez! Validez! informez-vous!" (cité de La peste)
Doutez!

Doutez!

Comme la religion est un sujet qui chatouille encore ici, au Québec!
Être ouvert et accepter, est-ce ne pas questionner? Ne pas s'interroger sur le bien-fondé de ces symboles religieux dans nos écoles?

Je veux dire, quand même, nos élèves musulmans manquent souvent l'école à l'Aïd et personne n'en fait de cas. On voit nos élèves appliquer le ramadan et on en parle ouvertement. Mais notre limite, elle est où?
C'est important de remettre tout ça en cause, d'en parler, de questionner, de sa fâcher, de réagir sur la question ici qui nous intéresse!



Autre chose, pourquoi faut-il que nous tombions dans les attaques personnelles? Ça avance à quoi de se traiter de manqueux de cran, de gens aveugles? On n'est pas d'accord, soit. C'est sain. Ça fait avancer les choses.

Tout le monde, à go, on respire!

Une Peste! a dit…

@UnAutreProf,
Je pense que le thème "religieux" est un sujet qui chatouille(ra) toujours, où que l'on soit dans le monde.

Pour preuve, y a en qui tuerait pour démontrer que leur dieu est LE Seul Dieu. Y en qui pose des bombes. Y en a qui renie leurs amis, leur famille. Qui s'enrage nouêre en affirmant que leur dieu est amour et qu'on serait donc serein si on se laissait aller dans sa lumière rédemptrice.

Accepter et tolérer, oui. Mais, mouah, dans mon incommensurable narcicisisme, je trace une ligne. Ce trait, je le fais à l'exact endroit où j'évalue (moi, moi, moi) qu'on traite de façon inéquitable une partie de la société dans laquelle je fais partie. On n'a pas à baisser la tête. À se montrer vertueuse. On ne doit pas enseigner à nos filles qu'elles sont sans défense devant la supposée (hum, mettons!)lubricité des hommes. On n'est pas des bibelots délicats.

Comme le dit Michèle-ma-Belle:
Je ne suis pas d'accord.
Je ne suis pas d'accord.
Je ne suis pas d'accord.
C'est injuste.

Quand bien même on élèverait ses petites à leur piochant ça dans la tête, cela ne justifie, n'excuse, n'explique strictement rien.

Un société civile permet des citoyens égaux. En tout temps, en toutes circonstances.
Nonobstant qu'ils portent un LeJaby ou un Hugo Boss.

Tu vois. J'inspire et j'expire.
C'est bon pour le teint, en plus. ;-))

Air fou a dit…

Commentaires offensants ou croyances et rites offensants? Moins musumans ceux qui trouvent le voile obsolète et moyen-âgeux et discriminant pour les femmes? Comme des croyants d'ailleurs et d'ici, ils évoluent et adaptent leurs croyances à leur époque.

Je fais partie de ces personnes, très nombreuses ici, qui sont extrêmement offensées à la vue de signes (en plus souvent portés en mettant le pied ici) discriminants pour les femmes et pour les hommes.

Les sourates, je les avais déjà mises en lien. Puis après?

Bien aujourd'hui, La Peste, je suis entièrement d'accord avec toi. To-ta-le-ment. À quand le cours sur l'histoire de la non-croyance à l'école?

Faut pas confondre éthique(s) (ce sont des discours idéologiques avec eux aussi leurs agendas cachés) et morale(s) (idem).

Les fillettes et les bébés, elles se pratiquent à quoi? S'autolaver le cerveau, pour devenir des esclaves heureuses et croire qu'elles ont choisi leur sort?

Pas d'amour sans respect. Pour moi. On a toujours le choix du pays où on habite, selon que ses valeurs nous conviennent ou pas.

Tous les musulmans n'interprètent pas ces sourates comme vous, Madame. Connaissez-vous Djemila Henabib? Irshad Manji? Deux exemples seulement. Tellement libres qu'elles reçoivent des menaces de mort... Des meusieurs pas contents. P'têtre même de madames qui prêchent la même affaire, ayant été « habituées » jeunes.

Zed

Karakorom a dit…

@Prof masqué :
Je suis toujours ouverte à la discussion avec des gens qui sont curieux et ouverts. Évidemment, on n'a pas a été d'accord mais il y a certaines choses qui ne s'explique pas...c'est ça la foi et la croyance (ce commentaire est sutout pour Une peste...).

Je vais tenter de répondre à vos questions du mieux que je peux mais il faut savoir que dans la pratique de la foi musulmane, il y a énormément de nuances et que des gens font des études en sciences islamiques durant de nombreuses années pour répondre à des questions de ce genre alors je répondrais du mieux de mes connaissances.

Alors, la Sunna, c'est la tradition de Muhammad, c'est à dire, que tout "bon musulman" devrait, en plus du Coran, suivre l'exemple du Prophète, c'est à dire ce qu'il a dit, ce qu'il a fait. Cela vient en quelque sorte "compléter" le Coran, un peu je crois, comme le petit cathécisme.

Par exemple, dans le Coran, on parle de l'importance de faire la prière mais la Sunna vient préciser le nombre de prières et à quelle moment elles doivent être faite.

Concernant les dispenses, il en existe certaines : par exemple, quelqu'un dans une condition médicale particulière - le diabèle disons - n'est pas obligé de faire le jeûne du Ramadan mais doit alors faire une "compensation" qui est de nourrir un pauvre à chaque jour du Ramadan.
Pour ce qui est des prières, le voyageur peut s'accommoder en regroupant ses prières et les raccourcir. Toutefois, le principe de base reste que les prières doivent idéalement être effectuées dans leur temps.

Pour ce qui est des étudiantes françaises, j'ai lu un livre récemment sur l'histoire du voile de années 90. Certaines ont changées d'écoles pour fréquenter des écoles qui permettent le voile, d'autres portent des bandeaux pour cacher la racine de leur cheveux...Certaines portent la voile dans la rue et à la maison mais le retirent dès leur arrivée à l'école...Il doit sûrement exister d'autres cas de figure.

Je ne pense pas que l'exemple de la France est le meilleur...Évidemment, il répond beaucoup à ce qu'aimerait les "québécois de souche" mais je trouve que c'est paradoxal : oui, nous sommes une société laïque - l'église est séparée de l'état - mais chaque individu est libre de pratiquer sa religion...

J'espère avoir répondu à vos questions! Si vous en avez d'autres, ça me fera plaisir.

Air fou a dit…

Quel est le pourcentage de femmes imams? Probablment le même que chez les prêtres cathos, je me trompe?

Quel est le pourcentage de femmes parmi les « gens font des études en sciences islamiques »? Amusant le mot science... C'est donc là qu'il est permis...

C'est exact,au Québec nous avons une fichue contradiction à régler : la reconnaissances des droits fondamentaux y compris la religion, qui les nie... Plusieurs personnes, dont je suis réclament à grands cris ce changement, l'exclusion de la religion. D'autres réclamnet qu'il y ait un ordre de priorité, comme c'est déjà inscrit dans certains documents officiels : aucune religion ou croyance ne peut s'interposer avec les autres droits.

On a du travail pour le faire respecter, à commencer par une loi sur la laïcité et l'interdiction du port de tout signe religieux ostentatoire dans les institutions et les servives publiques et les piscines (même pas hygiénique), partout où cela nuit.

Zed